Actualités Guinée Forestière Societé

N’ZEREKORE : la police sur la mort de Widöh Théa

Une semaine  après la découverte du corps sans vie de Widöh Théa, la police régionale de N’zérékoré vient de boucler ses enquêtes. Il en résulte une précision de taille : l’idée d’un cas d’assassinat est à écarter.

Les faits remontent au 2 décembre dernier, lorsque le corps sans vie de Widöh Théa, mère de trois enfants et âgée d’une soixantaine d’années a été découvert à son domicile au quartier Gonia, dans la commune urbaine de N’zérékoré.  Les  premiers commentaires à propos avaient laissé entrevoir la possibilité d’un cas d’assassinat. Aujourd’hui, la police vient d’exclure cette hypothèse.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

 Selon le lieutenant-colonel Mamadou Barry, commissaire central adjoint de la police de N’zérékoré, le constat du médecin  légiste  a révélé qu’il n’y avait aucune trace de violence sur le corps. «  C’est une mort naturelle. Contrairement aux rumeurs qui faisaient état d’un cas d’assassinat », précise –t-il.

Pour des besoins d’enquête, dit-il, les deux filles de la victime ont été entendues  jeudi 7 décembre. « Dans leurs déclarations, elles nous ont fait savoir que leur maman était maladive, elle souffrait de la tension », a indiqué le commissaire central adjoint  Mamadou Barry.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional, guinée forestière. www.ledjely.com

Tel : 622783505

Articles Similaires

MANIFESTATION A COYAH : plusieurs victimes signalées…

LEDJELY.COM

COVID-19 : Siguiri enregistre son premier cas positif

LEDJELY.COM

GUINEE : c’est parti pour les états généraux des droits humains

LEDJELY.COM
leo pulvinar accumsan mattis sed dictum