Ledjely.com
Accueil » BRAS DE FER AVEC PAUL MOUSSA : Bantama Sow persiste et signe
Actualités Politique

BRAS DE FER AVEC PAUL MOUSSA : Bantama Sow persiste et signe

Désormais, on ne peut que le constater. Sanoussy Bantama Sow et Paul Moussa Diawara s’inscrivent dans une logique de défiance. Ainsi, après que le second ait répliqué ce matin chez nos confrères d’Espace FM, le premier revient à la charge et se montre plus menaçant encore. Bien entendu, pour le patron de l’OGP, tout cela a l’air du déjà vécu, vu le précédent avec l’ancien ministre Alhousseine Makanera Kaké. Mais en face, le ministre des Sports, sur la foi des propos qu’il a tenus ce lundi, ne se laisse guère démonter. D’autant qu’il semble agir au nom du chef suprême.  

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

C’est en marge de la conférence qu’il a animée à l’occasion de ses 100 premiers jours à la tête du département des sports que Sanoussy Bantama Sow a relancé les hostilités. Et il s’en prend directement à Paul Moussa Diawara qui, ce matin dans les GG d’Espace FM, avait indiqué ne pas prêter attention à un « individu ». Etant entendu que l’individu en question se rapportait à son président de CA qu’il essayait alors de distinguer du parti présidentiel. Eh bien, Bantama Sow répond : « Tout ce que j’ai dit, c’est la voix du parti  RPG arc-en-ciel (…) Ce que Bantama dit, c’est la voix du parti. Donc, ceux qu’ils ont dit »

Et quant aux menaces qu’ils avaient proférées le samedi dernier, il les réitère avec force :

On ne peut pas nommer quelqu’un par décret pour gérer des fonds. Et que l’intéressé prenne ces fonds pour acheter des balais et des brouettes pour distribuer en son nom. Nous avons dit que nous ne ferons pas d’alliance avec ce type de personne. Le jour où il va déposer sa candidature pour être candidat à Matoto ou ailleurs, c’est le même jour, il va déposer sa démission. Ce n’est pas de la blague.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

 En tout état de cause, il rappelle : « Je suis le président national du comité d’appui aux élections, le bureau politique m’a confié une partie de ces prérogatives ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

« Je n’ai pas accepté l’achat de conscience », assure Ibrahima Aminata Diallo, président sortant de la PJDD

LEDJELY.COM

SENEGAL : le président Macky Sall est-il en campagne électorale avant l’heure ?

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : l’école primaire du district de Kato manque d’infrastructures

LEDJELY.COM

La préfecture de Coyah adopte son budget prévisionnel de l’année 2021

LEDJELY.COM

SPPG : Sékou Jamal Pendessa et son équipe prennent fonctions

LEDJELY.COM

KINDIA : à dix ans, il “noie” sa demi-nièce de deux ans…

LEDJELY.COM
Chargement....