Ledjely.com
Accueil » N’ZEREKORE : un rotinier se confie
Actualités Guinée Forestière Societé

N’ZEREKORE : un rotinier se confie

Heureusement, la jeunesse guinéenne, ce ne sont pas que les images dramatiques des migrants au large de la Libye ou encore celles des de jeunes acteurs des manifestations politiques ou sociales qui rythment la vie du pays. A côté de ceux-là, on a d’autres jeunes qui, à N’zérékoré en particulier font valoir leurs compétences dans l’art.  Beaucoup s’intéressent ainsi à la fabrication des chaises, des étagères,  des tables avec le rotin. Une façon pour eux de valoriser ce métier d’artisan et d’en  tirer également profit.

Dans la capitale forestière, plusieurs jeunes s’exercent dans différents corps de métiers, notamment celui du rotinier. C’est le cas de maître Fara Benjamin Sandouno, qui pratique ce métier depuis 2006. Selon lui, son activité est avant tout un art. «  Avec le rotin, nous fabriquons tout ce que les menuisiers modernes peuvent fabriquer : les chaises, les fauteuils, les tables, les étagères et même les lits », explique-t-il.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Parlant des difficultés, maître Sandouno évoque les tracasseries  qu’ils rencontrent avec les gardes-forêts. « Vous savez nos matériels de travail, surtout le rotin et les lianes, viennent des grandes forêts. On a tous les problèmes aujourd’hui pour les trouver. Les  gardes nous en empêchent. C’est notre principale difficulté », se lamente-t-il.

 Quoique les rotiniers de N’zérékoré, dans leur ensemble, tirent leur épingle du jeu.  En tout cas, de ce qu’il fait, maitre Sandouno prend en charge sa famille et réalise certains de ses projets. «  Donc, j’invite les jeunes abandonnés à  eux-mêmes  à embrasser un métier afin qu’ils se rendent utiles et  responsables. Cela leur évitera des tentations nocives comme se lancer dans des aventures périlleuses en direction de l’Europe », conseille-t-il.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]nesse

Pour conclure, maître Fara Benjamin Sandouno demande l’implication des autorités administratives dans la promotion de l’art surtout, le travail de rotin.

Niouma lazare Kamano, correspondant régional guinée forestière. www.ledjely.com

Tel : 622783505 

Articles Similaires

MARCHÉ SANOYAH-KM36 : une odeur de poissons pourris provenant de camions frigorifiques étouffe les riverains

LEDJELY.COM

KANKAN : ces enfants qui cherchent eux-mêmes leurs fournitures scolaires…

LEDJELY.COM

MENA : une campagne de sensibilisation pour le retour massif des élèves à l’école

LEDJELY.COM

GBESSIA-PORT1 : plusieurs maisons et leurs contenus partis en fumée !

LEDJELY.COM

CONAKRY : FITIMA au secours d’une trentaine d’enfants en situation d’handicap

LEDJELY.COM

A la rencontre de Marietou Diallo, une jeune femme active dans la culture maraîchère

LEDJELY.COM
Chargement....