Actualités Haute Guinée Societé

KANKAN : un homme tué, ses organes génitaux décapités

Un homme d’une trentaine d’années a été retrouvé mort, le cou tranché et autres organes emportés, dans la matinée du lundi 11 décembre au quartier Sogbè, dans la commune urbaine de Kankan. Difficile pour l’instant d’établir les circonstances de son assassinat, encore moins d’identifier les auteurs. Une enquête des services de sécurité et de la justice est annoncée.

 Sékou Doukouré, c’est le nom de la victime, a été retrouvé dans un bain de sang dans sa case. Selon son père, Yayé Doukouré, la victime serait atteinte d’une dépression mentale et accroc à la consommation de stupéfiants. «   J’ai remarqué qu’il avait pour habitude de se droguer. Il allait même jusqu’à revendre ses vêtements et autres biens pour acheter des stupéfiants. Et voici qu’aujourd’hui, on est venu lui trancher la gorge »,  a-t-il larmoyé.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Plus loin, il a expliqué  les circonstances dans lesquelles, il a découvert le corps  de son fils : « Tôt le matin après la prière je suis sorti de la maison. A mon retour, j’ai trouvé un attroupement chez moi. J’ai demandé, ils m’ont dit que c’est Sékou qui a été retrouvé par son frère égorgé dans sa chambre. C’est comme ça que j’ai été informé brusquement ».

Saisies par le chef de quartier, les autorités policières et judiciaires se sont rendues sur les lieux, pour le constat. Selon, capitaine Soumah du commissariat central de Kankan, une enquête doit être ouverte pour élucider les circonstances de  qui apparaît  comme cas d’homicide. «  Nous allons ouvrir une enquête pour situer les responsabilités. Je ne saurai livrer maintenant les détails de cette enquête, mais en tout cas, nous ferons tout pour aboutir à des résultats », a promis l’officier de police.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Le corps de Sékou Doukouré a été transporté à l’hôpital régional de Kankan pour des fins d’autopsie. Il en résulte que  l’appareil génital de Sékou Doukouré a été coupé et emporté.

Cheick-Sékou BERTHE

Articles Similaires

MALI/DROUKDEL : Barkhane sauvera-t-elle le soldat IBK ?

LEDJELY.COM

MANDIANA: des vents violents font des sans-abris et plus de 100 blessés

LEDJELY.COM

Gambie: les arrestations massives risquent d’attiser les tensions (communiqué Amnesty International)

LEDJELY.COM
ut Praesent eleifend quis ultricies neque. dictum commodo sem, et, ipsum eget