Ledjely.com
Accueil » AlERTE PNDES: la démarche participative escamotée (Tribune)
Actualités Economie

AlERTE PNDES: la démarche participative escamotée (Tribune)

Avec l’actuel PNDES de la Guinée, les signes d’échec en terme d’atteinte des résultats escomptés sont déjà perceptibles et doivent indubitablement faire l’objet d’une alerte et d’une anticipation stratégique de la part du Gouvernement et des PTF, qui viennent de confirmer lors du forum de Paris de fructueuses intentions de financement à hauteur de plus de 20 milliards de $ .

Au titre de ces signaux d’alerte d’échec, il ya principalement la démarche de planification biaisée qui n’a pas pu mettre en exergue la réponse adéquate aux besoins et à la demande sociale des populations à la base. Il est particulièrement question du souci de respect de la chaine chronologique d’identification participative des actions de développement qui devraient partir  des secteurs, quartiers,  districts, communes rurales/urbaines, Préfectures et Régions administratives.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Malheureusement et dans une précipitation incongrue d’un travail de moins d’un mois, toute la réflexion s’est limitée au niveau des régions administratives et dans la plus part des cas sans véritable débat multisectoriel et en l’absence de statistiques fiables.

Attention, l’alerte de la société civile est nécessaire pour rectifier le tir en réinitialisant les actions programmées au prorata des besoins et de la demande sociale de la base avec la participation et l’adhésion de celle-ci. Pour ce faire, il est impératif  de créer des cercles de réflexion dans les  secteurs, quartiers, districts, communes rurales /urbaines et régions naturelles pour identifier les besoins   réels par priorité en vue d’un amendement du PNDES.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Pour terminer, l’appropriation  du Plan National de Développement Economique et Social de la Guinée par tous les citoyens, de la base au sommet, est nécessaire pour l’atteinte des résultats fixés.  D’où le rôle éminent que la société civile doit jouer dans la vulgarisation du plan.

Mamadou Saliou Camara 

Activiste de la Société civile

Spécialiste en Sécurité alimentaire

Articles Similaires

COVID-19 : la réouverture sécurisée des écoles est effective à Kankan avec l’appui de l’UNICEF

LEDJELY.COM

INTERDICTION DES MANIFESTATIONS EN GUINEE : ce qu’en pense le député Aly Kaba, le chef de file du RPG à l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

DES OPPOSANTS PHOTOGRAPHIÉS AVEC LA MENTION ‘COMPLOT’ : « C’est inadmissible », estime le ministre Damantang

LEDJELY.COM

INSÉCURITÉ : une nouvelle attaque armée à Kankan

LEDJELY.COM

LA GUINÉE ET SES DOULEURS POLITIQUES : une triste répétition de l’histoire

LEDJELY.COM

Malgré l’interdiction, l’UFDG et l’ANAD maintiennent leur manifestation du 25 novembre

LEDJELY.COM
Chargement....