Ledjely.com
Accueil » IST/VIH/SIDA : les personnes handicapées au coeur de la sensibilisation
Actualités Santé Societé

IST/VIH/SIDA : les personnes handicapées au coeur de la sensibilisation

Pour se conformer au principe de l’inclusion qui voudrait que personne ne soit exclu de mécanisme de prévention et de lutte contre les IST/VIH/SIDA, le Comité national de lutte contre le sida (CNLS), dans le cadre de la sensibilisation qu’il mène auprès des couches vulnérables, grâce à l’appui technique et financier du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), a conféré ce jeudi avec les représentants des personnes handicapées. Objectif ? Expliquer à ces dernières, habituellement très en marge de ce type d’événement, les voies et moyens pour se prémunir de la pandémie du siècle. La rencontre s’est tenue à la mairie de Matoto en présence des autorités communales.

A l’entame même de la séance de sensibilisation, Dr Aissatou Condé, responsable programme IST/VIH/SIDA au niveau de la représentation guinéenne de l’UNFPA, fait savoir que le focus sur les personnes handicapées s’inscrit dans une démarche anti-exclusion de son institution. Une démarche qui, précise-t-elle, part du principe que toutes les couches se valent et que personne ne doit être marginalisé:

Le mandat de l’UNFPA est de faire en sorte que toutes les grossesses soient désirées, que chaque accouchement soit sans danger et que le potentiel des jeunes soit atteint. Parmi les personnes handicapées, il y a des jeunes et des femmes. Et pour l’UNFPA, personne ne doit être laissé pour compte. Le thème de la journée mondiale du sida de cette année porte sur le droit à la santé.  Donc, personne ne doit être omis.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Mettant également en exergue la nécessite de toucher toutes les composantes de la société, Adama Camara, représentant du Comité national de lutte contre le sida (CNLS) se focalise, pour sa part, sur les objectifs mêmes de la sensibilisation :

L’objectif de cette sensibilisation est d’engager toutes les couches sociales dans la lutte contre le sida. C’est pour cela que le CNLS avec ses partenaires multiplie les actions afin que tout un chacun puisse faire le test de dépistage pour connaitre son statut sérologique. Tous les moyens sont mis en œuvre pour rapprocher les services de dépistage à la population.

Du côté des cibles, on salue l’innovation qui consiste à les associer à ces activités et à ainsi reconnaitre leur droit à la santé, comme cela est reconnu à d’autres catégories sociales du pays. C’est ainsi que Mayeni Sylla, une fille handicapée, se confiant au micro de notre reporter, a déclaré :

Je suis si contente que des instituions s’intéressent à notre sort. Je vois que nous ne sommes pas abandonnés à nous-mêmes. Je suis si heureuse que l’Etat à travers ses partenaires s’inquiète de notre problème de santé.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

La journée a pris fin par une prestation artiste par les personnes handicapées elles-mêmes sur les dangers du sida.

Ibrahima Kindi BARRY

621 265 823

Articles Similaires

En plein concert, Jack Woumpak demande « pardon » à Alpha Condé et appelle à la « paix »

LEDJELY.COM

KANKAN : les jeunes de Morioulén exigent le départ de leur chef de quartier

LEDJELY.COM

EXPULSION A LA CITE SANS-FIL : les précisions du patrimoine bâti

LEDJELY.COM

APPEL D’OFFRE : Unicef Guinée recherche des entreprises qualifiées pour la fourniture d’accès internet fiable par la fibre optique

LEDJELY.COM

15 DECEMBRE : le FNDC s’invite à l’investiture d’Alpha Condé

LEDJELY.COM

La Papeterie Centrale offre des fournitures scolaires à Foot for Change

LEDJELY.COM
Chargement....