Ledjely.com
Accueil » AGRESSIONS REBELLES DE 2000 : bientôt une stèle-hommage à Guéckédou
Actualités Guinée Forestière Societé

AGRESSIONS REBELLES DE 2000 : bientôt une stèle-hommage à Guéckédou

Près de 20 ans après, l’Association des anciens fonctionnaires et amis de Guéckédou (AAFAG) se souvient des victimes des agressions rebelles dont la Guinée avait fait l’objet en 2000. De même qu’elle n’oublie pas non plus celles de la dévastatrice hémorragie à virus Ebola d’il y a quelques années. Ainsi, en marge d’une conférence de presse que les responsables de l’association ont animée ce samedi à Conakry, ils ont annoncé l’érection prochaine d’une stèle dans la ville de Guéckédou pour rendre hommage aux victimes de ces deux drames.  Une initiative que le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, invité d’honneur de la conférence, a vivement saluée.

Outre l’hommage aux victimes des agressions et de l’épidémie à virus Ebola, l’AAFAG entend mettre l’occasion à profit pour faire renaître Guéckédou. C’est ainsi qu’un plan stratégique opérationnel de trois ans est déjà élaboré et des recherches de financement sont en cours. Mais pour ce qui est de la stèle, elle-même, son érection ne dépend plus qu’une chose, selon Dr. Mazid Chérif, le président de l’AAFAG : « Nous attendons la fin des travaux de construction  de la voirie urbaine pour procéder à la construction de ma stèle (…) Le financement est déjà disponible».

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Prenant part à la conférence, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, trouve que la démarche unitaire de l’Association des anciens fonctionnaires de Guéckédou devrait inspirer d’autres citoyens guinéens « Ce qui m’a fasciné dans cette démarche, c’est l’expression du cœur des membres de cette structure. En se fréquentant, on finit par exprimer le sentiment du cœur, qui ne soit lié ni à l’identité biologique, ni à l’identité culturelle. Cette expression du sentiment est un des éléments essentiels pour la construction d’une nation. Donc, c’est une pépinière Guéckedou. Cette association est l’esquisse  de ce que nous avons besoin fondamentalement  au niveau de tout le pays »

Pour abonder dans le même sens, Dr. Mazid sollicite un élan de solidarité nationale pour permettre à la ville de Guéckédou de renaître de ses cendres « Toutes les forces nationales devraient se mobiliser pour revaloriser les immenses potentialités naturelles que regorge cette préfecture afin d’accélérer sa réhabilitation sur tous les plans ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

VIOLENCES POST-ELECTORALES : des boutiques pillées à N’Zérékoré

LEDJELY.COM

CELLOU DALEIN REVENDIQUE SA « VICTOIRE » : réaction de la communauté international

LEDJELY.COM

PRÉSIDENTIELLE DU 18 OCTOBRE : « Dans 91% des bureaux de vote, les représentants des candidats n’ont pas contesté les résultats officiels » (CoCEG)

LEDJELY.COM

La crise politique guinéenne a encore de beaux jours devant elle

LEDJELY.COM

KINDIA : après la présidentielle, réactions de quelques citoyens !

LEDJELY.COM

E-OBSERVATION ELECTORALE : déclaration finale de GuinéeVote sur la présidentielle du 18 octobre

LEDJELY.COM
Chargement....