Ledjely.com
Accueil » ALPHA CONDE A LA PRESSE : pas du tout tendre M. Le Président
Actualités Politique

ALPHA CONDE A LA PRESSE : pas du tout tendre M. Le Président

On vous en a déjà parlé, mais on revient dessus. En le faisant venir à la Maison de la presse pour la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse, les responsables des associations de presse espéraient que pour une fois, le chef de l’Etat tiendrait à l’égard des médias guinéens, un discours moins réprobateur. Ils s’attendaient naïvement à ce qu’il fasse les choses différemment cette fois. Eh bien, leurs attentes auront été trahies. Parce que, s’abritant derrière sa réputation de « franc-parleur », Alpha Condé s’est une nouvelle fois focalisé sur les faiblesses. Visiblement très agacé par le classement de la Guinée dans le rapport de Reporters sans frontières (RSF), il en impute la responsabilité aux journalistes guinéens qui seraient obsédés par le désir de salir l’image de la Guinée. Bref, ça n’aura pas été la réconciliation espérée ou attendue.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Ici, nous vous proposons les extraits dans lesquels le président de la République s’adresse d’une part à l’ensemble de la presse guinéenne, et de l’autre, aux patrons de presse qui semblent lui avoir soumis une doléance qui l’agace tout autant

 Je pense que vous ne contribuez pas à améliorer l’image de la Guinée. Vous avez fait quoi pour lever tous les discrédits sur l’image du pays ? Tous les progrès qui ont été faits depuis 2011 sont passés sous silence comme si on était dans un pays où on vous maltraitait. Je prends l’exemple sur le Sénégal et la Côte D’ivoire, combien de journalistes ont été arrêtés pour outrage au chef de l’Etat ? Par contre en Guinée,  aucun journaliste n’a été arrêté par le gouvernement et encore moins tué, et pourtant, la Mauritanie où des journalistes sont arrêtés tout le temps est 54ème pendant que nous nous sommes 104ème.  J’ai fait plus de temps en France qu’en Guinée, Reporters sans frontières n’invente pas les choses, ils disent ce que vous leurs racontez. C’est vous qui donnez les informations à Reporters sans frontières, donc, assumez que c’est vous qui ne donnez pas une bonne image de la Guinée. Le journaliste qui est mort (Mohamed Koula Diallo, ndlr), est-ce que c’est le gouvernement qui l’a tué ? Est-ce qu’il a été tué dans un ministère ? Notre directive est de faire en sorte que la presse guinéenne soit l’une des meilleures de la sous-région et en Afrique, ce qui n’est pas le cas actuellement. Nous ne voulons pas nous retrouver dans le cas de la radio Mille collines (Rwanda). Sinon, nous avons des radios en Guinée qui frisent la radio Mille Collines qui, sans aucune information, balancent des nouvelles. C’est vrai que mon conseiller (Tibou Kamara NDLR) n’est pas d’accord avec moi, il m’a demandé d’être indulgent, mais on ne peut pas être indulgent quand des gens piétinent le pays. Je vous ai dit un vrai journaliste c’est celui qui mène des enquêtes. Donc regardez-vous dans le miroir et le reflet que cela vous rejette c’est ce que vous êtes.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Aux patrons de presse

«Avant de dire de vous aider, vous avez fait quoi pour changer l’image de la Guinée ? On est dans un régime libéral, pas dans un régime communiste, comment voulez-vous qu’on oblige des entreprises à communiquer dans les médias ? Elles sont libres de communiquer ou de ne pas communiquer. Si on crée une entreprise, c’est parce qu’on a l’argent, comment voulez-vous qu’on oblige les entreprises à communiquer, c’est quand même aberrant. Dans ce cas où est la liberté ? On est dans une économie libérale, on n’est pas dans la première république, ni dans un régime dictatorial. Et la liberté de ces entreprises, qu’est-ce que vous en faites ?  Vous voulez la liberté, et vous voulez confisquer celle des autres !

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

Labé touchée par une crise de sel suite à la fermeture des frontières

LEDJELY.COM

Tierno Monénembo : « Je ne reculerai pas »

LEDJELY.COM

MARCHÉ SANOYAH-KM36 : une odeur de poissons pourris provenant de camions frigorifiques étouffe les riverains

LEDJELY.COM

KANKAN : ces enfants qui cherchent eux-mêmes leurs fournitures scolaires…

LEDJELY.COM

MENA : une campagne de sensibilisation pour le retour massif des élèves à l’école

LEDJELY.COM

GBESSIA-PORT1 : plusieurs maisons et leurs contenus partis en fumée !

LEDJELY.COM
Chargement....