Actualités Politique

COMITE DE SUIVI : …et de 23 pour le dialogue

Pour la 23ème fois, le comité de suivi des accords politiques de 2016 s’est réuni ce lundi 7 mai 2018 au ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation. Il ressort de la déclaration des participants, des signes évidents qu’il y a dorénavant lieu d’espérer à un dénouement des différents contentieux électoraux

«Le comité de suivi n’a aucun pouvoir d’intenter ou d’ouvrir un procès sur les dossiers purgés par les magistrats. Ce n’est pas au comité de Suivi de contester les résultats de la Ceni », a  précisé le ministre de l’Administration, Bouréma CondéMais, dit-il,  après les rencontres entre le chef de l’Etat et les leaders politique, il faut privilégier le dialogue.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Pour Mamadou Cellou Baldé, député de UFDG, il a été question de discuter, en dehors des arrêts des tribunaux et des résultats proclamés par la Ceni,  des solutions négociées. « …nous avons discuté des  principes de ce qui va être fait, et nous allons-nous retrouver le mercredi prochain en commission spéciale élargie aux experts pour discuter de la faisabilité de ces solutions négociées», a-t-il  expliqué.

Du côté de la mouvance présidentielle, Amadou Damaro Camara apprécie  les démarches  engagées par le comité. « Nous  allons nous retrouver pour voir techniquement qu’est ce qui doit être fait au niveau de la révision du fichier électoral », a-t-il déclaré.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Pour sa part, Deen Touré  de l’UFR  a estimé que les «solutions aux différents électoraux vont être bientôt trouvées .»

Ibrahima Kindi BARRY

621 265 823

Articles Similaires

Aboubacar Soumah : « nous allons descendre dans les DCE pour réclamer nos salaires »

LEDJELY.COM

MANDIANA: des vents violents font des sans-abris et plus de 100 blessés

LEDJELY.COM

MINES : bientôt une raffinerie à Kindia

LEDJELY.COM