Ledjely.com
Accueil » JUSTICE : Aboubacar Sidiki Mara à la maison centrale
Actualités Société

JUSTICE : Aboubacar Sidiki Mara à la maison centrale

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale des travailleurs de Guinée (UGTG),  Aboubacar Sidiki Mara, a passé ce mardi, sa toute première nuit à la maison centrale de Conakry. L’annonce a été faite par son avocat, Me Paul Kourouma, au   sortir de l’audition de son client par un juge d’instruction au tribunal de première instance de Dixinn.

«  Son dossier a été affecté à un juge d’instruction qui a notifié sa première comparution. Il a réfuté les faits et  les charges alléguées contre lui. Il est accusé  de manifestation illicite dans les extensions d’une société minière ou portuaire, c’est-à-dire qu’on l’accuse d’avoir été tenir des réunions non autorisées au sein d’une société minière », explique  Me Paul Yomba Kourouma, l’avocat du syndicaliste. Il ajoute que son client a été placé sous mandat de dépôt.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Plus loin, Me Yomba  Kourouma a noté que le maintien en détention  du syndicaliste risquerait d’aggraver sa maladie et de conduire au pire. Au passage, l’avocat n’a pas omis de dénoncer les circonstances dans lesquelles son client a été arrêté: « il a été arrêté dans  les circonstances que toute l’humanité progressiste, tous les défenseurs des droits de l’homme et toute personne éprise de justice, de paix et d’égalité,  condamnent  et  dénoncent ».Selon lui, le gouverneur de la région administrative de Boké a reçu l’ordre  impératif du chef de l’Etat d’enlever Aboubacar Sidiki Mara qui était en plein exercice de ses activités syndicales.

Selon Mariame Fodé Camara, épouse du syndicaliste,  Aboubacar Sidiki  Mara a échappé de justesse à une tentative d’assassinat à Boké. « Il semblerait que les personnes qui sont allées pour mettre fin à sa vie  ont été arrêtées, mises à la disposition de la gendarmerie de Boké qui à son tour à mis ces deux personnes à la disposition de la justice de Boké », a –t-elle déclaré. Elle ajoute que les deux personnes seraient déjà à  Conakry et conduites à la maison centrale.

Balla Yombouno

Articles Similaires

GUINÉE : une vaste campagne de sensibilisation contre la fraude aux examens nationaux

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : un aveugle impliqué dans un crime contre un enfant à Soulouta

LEDJELY.COM

« Quand vous êtes atteint de l’albinisme, on vous relègue au second rang », dénonce un albinos

LEDJELY.COM

KANKAN : un collégien poignardé lors d’une rixe entre bandes rivales

LEDJELY.COM

Charte africaine des droits et bien-être de l’enfant ou les 30 ans de l’instrument africain !

LEDJELY.COM

MOIS DE L’ENFANT : la réintégration des enfants en conflit avec la loi parmi les priorités du gouvernement guinéen (Hadja Aïssata Daffé)

LEDJELY.COM
Chargement....