Ledjely.com
Accueil » MINES: la gestion du Fodel en débat
Actualités Mines

MINES: la gestion du Fodel en débat

Dans le secteur des mines en Guinée, le Fonds de développement économique et social (FODEL) versé par les sociétés minières est au cœur de tous les fantasmes  et sa gestion donne souvent lieu à toutes les supputations possibles. Ainsi, de nombreux malentendus enregistrés çà et là dans les zones minières ont trait à ce fameux fonds, en raison des fortes suspicions qu’il génère dans son sillage. Aussi, c’est conscient de tous ces enjeux que le ministère des Mines a abrité ce mercredi, dans ses locaux, un atelier  de formation et d’information  sur ce fonds. A l’occasion, on a noté la présence de nombreux participants venus directement des  zones minières. Le ministre des Mines et de la Géologie en a profité pour rappeler l’impératif de transparence exigé par le président de la République au sujet de l’utilisation du Fodel.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

 « Cet atelier porte non seulement sur la présentation du mécanisme de mise en œuvre de ce fonds de développement économique local, mais aussi sur la validation du manuel de procédure, parce qu’il y a une instruction très claire au niveau du président, au niveau du premier ministre, pour que ces fonds soient utilisés  dans toute la transparence et au bénéfice effectif des communautés », a martelé le ministre des Mines dès l’abord de son intervention.  Il en découle qu’à ses yeux, l’atelier est d’une importance capitale. C’est pourquoi, Abdoulaye Magassouba  a indiqué que l’utilisation du FODEL doit être connue de tout le monde et que les administrateurs qui seront  chargés de l’exécution des projets doivent rendre compte non seulement au niveau des communautés, mais aussi au niveau de l’administration nationale.

D’autant qu’à en croire Mohamed Siké Camara, Directeur adjoint de la décentralisation, le Fodel est un mécanisme palliatif. « Il permet de palier à plusieurs insuffisances au niveau des communautés à la base comme la construction des centres de santé et toutes autres infrastructures  pouvant contribuer à l’amélioration  des conditions de vie des  populations », a-t-il dit.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Au cours des échanges, les participants  ont  notamment évoqué le décret présidentiel et l’arrêté conjoint des ministres des Mines et de la Décentralisation, portant modalités de constriction, de gestion  et de contrôle du Fonds de développement économique local. Ils ont aussi fait des simulations  sur les calculs  et la répartition des ressources  du FODEL.

Balla Yombouno

Articles Similaires

MALI : l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta est mort

LEDJELY.COM

LITTERATURE : la journaliste Kadiatou Kaba présente son livre ‘’Cœur meurtri’’

LEDJELY.COM

La dépouille d’Aminata Touré arrive à Conakry ce lundi

LEDJELY.COM

Voir la crise malienne au-delà des “lunettes” de la CEDEAO (Aliou Bah)

LEDJELY.COM

Lansana Kouyaté « n’en a rien à faire » du CPP

LEDJELY.COM

Retard dans la mise en place du CNT: Dr Faya Millimono désigne les responsables

Ledjely.com
Chargement....