Actualités Societé

El HADJ DOURA : la thèse de la mort confirmée

Ça y est ! Dans l’affaire dite de l’enlèvement de l’homme d’affaires, El hadj Doura,  les informations de la semaine dernière, donnant l’otage pour mort, sont désormais confirmées. Ce mercredi, accompagnés des services de sécurité notamment, ses présumés assassins ont formellement identifié sa tombe à Maférinyah.  Et à la suite de l’exhumation qui a suivi, un des enfants du défunt l’a reconnu.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Selon un témoin qui a participé à l’opération d’exhumation du corps, un  de ses enfants a reconnu son corps. «  Il a aussitôt fondu en larmes », nous rapporte-t-il.

L’officier en charge de la  communication de la gendarmerie nationale, le Colonel Mamadou Alpha Barry a confirmé qu’on a retrouvé le corps d’El hadj Doura à Maférinyah, au bord d’un marigot. « On a fait ce qu’on appelle les renseignements post mortem. Le vieux avait une prothèse dentaire et on s’est rendu compte que c’était bien lui », a déclaré l’officier.

Selon lui, c’est Elhadj Mohamed Diallo, cerveau de  l’enlèvement du vieil homme, qui a conduit l’équipe d’enquêteurs à la tombe d’Elhadj Abdourahmane Diallo. Un présumé assassin qui été, selon le colonel Barry, retrouvé en Guinée Bissau.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Il est à rappeler que c’est le 5 décembre que l’homme d’affaires a été enlevé dans la commune de Ratoma. Les ravisseurs ont par la suite exigé des rançons à la famille en contrepartie de sa libération. Des montants qui, nous rapporte-t-on, auraient été bien versés. Ce qui, malheureusement, n’aura pas empêché l’exécution de l’otage par ses ravisseurs, avant son inhumation à Maférinyah, dans la préfecture de Forécariah.

Balla Yombouno

Articles Similaires

COVID-19/GUINEE : en 24 heures, 42 nouveaux cas positifs… de plus !

LEDJELY.COM

GUINEE: l’Association des victimes du camp Boiro appelle à la fin de la violence

LEDJELY.COM

Guinée : un marathon dédié à la bonne gouvernance

LEDJELY.COM