Actualités Societé

KAPORO CENTRE : une révolte contre une opération de déguerpissement

La circulation routière a été momentanément paralysée, ce mercredi 9 mai 2018,  à Kaporo-pont, dans la commune de Ratoma. En cause, les occupants de cette artère située en en face de la station Shell ont réagi contre leur déguerpissement par les autorités.

«C’est à 5 heures du matin que la machine s’est rendue sur les lieux pour commencer le balayage de l’endroit en question», nous confie un des occupants.  Michel Lama reconnaît avoir reçu le chef de quartier l’informant lui et les autres de quitter les lieux dans un bref délai. Ne voulant pas obtempérer, dit-il, les occupants se sont rendus à la commune de Ratoma, où ils ont été également  informés que l’endroit est une propriété de l’Etat.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Sollicité, Alimou Diallo, en service  aux Eaux et Forêt de la commune a précisé : «On leur a dit qu’ils doivent payer s’ils veulent occuper les lieux provisoirement. Nous leur avons fait comprendre aussi que cela ne les garantissait rien»

Dans la manifestation de leur colère, certains ont déclaré avoir perdu d’importantes quantités de marchandises. D’autres encore de l’argent. Parmi eux, ce commerçant qui a requis l’anonymat a souligné qu’il a été victime du vol de 30 millions au moment du saccage de son installation par  les gendarmes.

Selon Alseny Chaoui Soumah, chef de quartier de Kaporo-centre, cet endroit appartiendrait à un certain Sheck Sadibou Saada, opérateur économique.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Du côté de la gendarmerie  de Hamdallaye, service qui a procédé à l’évacuation,  on refuse de commenter l’évènement.

Ibrahima Kindi BARRY

621 265 823

Articles Similaires

L’affaire Rokia Traoré, symptomatique d’une exaspération post-coloniale

LEDJELY.COM

N’ZEREKORE : les métiers se féminisent

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : les autorités appellent à la retenue

LEDJELY.COM