Ledjely.com
Accueil » RAMADAN 2018 : les opérateurs économiques s’engagent…
Actualités Economie Societé

RAMADAN 2018 : les opérateurs économiques s’engagent…

Comme c’est désormais de coutume, à quelques jours du mois de ramadan, les opérateurs économiques guinéens s’engagent à ne pas augmenter le prix des denrées alimentaires de première nécessité  et de mettre  des produits de bonne qualité  sur le marché. Ils ont pris la décision ce jeudi 10 mai 2018, au cours d’une rencontre qu’ils ont eue avec le ministre du commerce, Marc Yombouno. C’est la salle des actes du palais du peuple qui a accueilli le conclave.

«  On a déjà stocké 30 milles tonnes de riz blanc pour ce mois saint.  On promet à la population guinéenne que chez nous les prix n’augmenteront pas», a déclaré Hassane Zady,  Directeur général de Sonit pêche évoluant dans trois domaines à savoir la pêche, l’importation du riz et du pouletIl ajoute  que 8 milles tonnes de poisson et 1000 tonnes de poulet devraient arriver la semaine prochaine, en prévision du mois de jeûne musulman.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

De son coté, Mamady Kourouma, représentant  de TAFAGUI,  importateur de  plusieurs produits alimentaires  dont le sucre a affirmé : «  En ce qui concerne le sucre,  Tafagui a fait beaucoup d’efforst depuis l’année passée où le prix était à 350 milles franc le sac. Mais cette année, nous avons revu les prix à la baisse, jusqu’à 300.000 GNF, alors que le prix réel  est 295.000 GNF hors taxe.»

Pour ce qui est de la farine, les responsables des usines s’engagent  aussi  à produire non seulement une bonne qualité mais aussi à proposer le sac de 50 kg à un prix abordable. Ainsi, les boulangers  promettent qu’il  n’il y aura pas  d’augmentation du prix de pain, encore moins de crise.

Le  même  engagement est pris par les marchands  de bétails et les bouchers.

Face à ces engagement, le ministre du commerce Marc Yombouno a lancé une invite : «….nous demandons à tout un chacun de respecter d’abord le sens de la solidarité pour  le soutien  de ce mois qui enseigne la charité ». Il a aussi demandé à tout un chacun, quel que soit le maillon qu’il occupe,  de ne pas changer le prix durant la période. Plus loin, Marc Yombouno a invité à l’importation de produits de qualité. « Nous demandons aux distributeurs de mettre en place des dispositifs qui répondent aux normes pour ne pas que les produits soient altérés», a-t-il dit.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Il faudra néanmoins resté attentif. Car ce type d’engagements, on en a chaque année. Mais sur le terrain, les prix ont toujours augmenté durant le mois de ramadan, réputé être une période de grande consommation.

Balla Yombouno

 

Articles Similaires

Finalement, Emmanuel Macron félicite Alpha Condé pour sa réélection

LEDJELY.COM

Grâce à la Fondation Colgate International, des savons ont été distribués aux personnes vulnérables

LEDJELY.COM

Boké, une ville qui étouffe sous la poussière !

LEDJELY.COM

FONIKE MENGUE : un Collectif d’ONG demande la libération immédiate de l’activiste

LEDJELY.COM

ÉTHIOPIE : la situation incertaine et précaire à Mekele laisse toujours planer l’inquiétude

LEDJELY.COM

Pour comprendre le mal et panser notre pays, le dialogue entre Guinéens est impératif

LEDJELY.COM
Chargement....