Actualités Politique Societé

SOCIETE CIVILE : du soutien au président de la PCUD

La Coalition des acteurs sociaux pour la  consolidation des acquis démocratiques (CASCAD), apporte son soutien à Abdourahamane Sanoh, le président de la Plateforme des citoyens unis pour le développement (PCUD), accusé de complot et de velléité de déstabilisation de  l’Etat. Cette structure l’a fait savoir dans une déclaration rendue publique, ce mardi 15 mai 2018, au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée à Conakry.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

  «Les organisations de la société civile signataires de la présente déclaration  décident d’être solidaires avec les acteurs de la société civile indexés dans le cadre de ces accusations, d’apporter leur soutien inconditionnel à toute personne qui sera inquiétée dans le cadre de cette affaire jusqu’à son dénouement effectif, d’œuvrer pour que toute la lumière soit faite sur l’origine», lit-on dans cette déclaration.

Le président de la CANEG, Sékou Koureissy Condé, pour sa part, trouve inquiétantes les déclarations du président de la république relatives aux acteurs de la société civile.   «  Quand on parle de complot en Guinée, ce ne sont que des souvenirs qui soulèvent  des préoccupations, des inquiétudes, des frustrations et  même des blessures », dit-t-il.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Lors de la  dernière grève du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), en raison du soutien qu’il avait apporté aux syndicalistes, Abdourahmane Sanoh avait été accusé de vouloir déstabiliser le régime.

Balla Yombouno

Articles Similaires

DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE : Conakry abrite une conférence régionale de plaidoyer

LEDJELY.COM

ERE SEKOU TOURE : le complot fondateur (Part 2)

LEDJELY.COM

ELECTIONS A KANKAN : les politiques tiennent le haut du pavé

LEDJELY.COM
leo. facilisis fringilla Praesent libero venenatis, et, Praesent