Ledjely.com
Accueil » MARCHE ENTA : « le feu maîtrisé », selon un sapeur-pompier
Actualités Societé

MARCHE ENTA : « le feu maîtrisé », selon un sapeur-pompier

Enfin, l’incendie qui s’est déclaré ce matin au marché d’Enta, dans la commune de Matoto, est en passe d’être maîtrisé. Il l’est même, selon un sapeur-pompier qui s’est confié au micro de notre reporter. Cependant, les ravages déjà occasionnés pourraient se révéler énormes, dans la mesure où diverses sources nous rapportent que de nombreux magasins et boutiques et leurs contenus sont partis en fumée. Arrivés sur les lieux, les secours ont été ralentis par la disposition anarchique à l’intérieur du marché qui fait que les engins des sapeurs-pompiers ne pouvaient s’y aventurer. Par ailleurs, beaucoup de témoins ont indexé un facteur aggravant. Il s’agit des plastiques que les gens mettent sur les toitures pour colmater des fuites pendant la saison des pluies. Très combustibles, ces plastiques auraient contribué à attiser les flammes.  

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

 Un vendeur installé à l’intérieur du marché et dont le magasin a été épargné a évoqué de nombreux conteneurs avec notamment du tissu, complètement calcinés. « Les propriétaires n’avaient même pas ouvert », précise-t-il. Ousmane Baldé, lui, est vendeur de médicaments. Complètement désemparé, il confine à notre reporter : « J’ai tout perdu. Je n’ai rien pu sortir. Mes pertes, je peux les estimer à 150 millions GNF. Parce que les médicaments, j’en vendais sur ordonnance et en gros ».

Puis, d’ajouter, la voix nouée par l’émotion : « Nous demandons l’aide de l’Etat. Parce que là nous sommes ruinés et on ne sait quoi faire ». Sur l’origine du sinistre, il lâche : « J’avoue que nous ne savons rien encore des origines de l’incendie »

Sur cette question justement, même si beaucoup de témoins évoquent un court-circuit, l’agent de la protection civile qui s’est exprimé au micro de notre reporter, lui,  reste tout aussi prudent : « D’après les premières informations, le feu serait parti de la boutique 28. C’est donc à savoir qui était là en ce moment ? C’est une enquête technique et judiciaire qui pourrait aider à déterminer la cause de l’incendie ».

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Cependant, d’ores et déjà, l’agent déplore le fait que les gens ne semblent pas tirer les leçons de ces incendies à répétition : « Pour s’en rendre compte, il n’y a qu’à voir le marché Madina où nous déplorions il y a peu un autre incendie d’envergure. Allez-y voir, aucune disposition n’a été prise. Les gens sont en train de reconstruire sans tenir compte d’aucun critère de sécurité. Et dans quelques jours, si vous revenez ici à Enta, vous retrouverez la même situation. Et c’est nous les sapeurs-pompiers qui en récoltons les conséquences ».

Gilles Mory Condé

Articles Similaires

DES OPPOSANTS PHOTOGRAPHIÉS AVEC LA MENTION ‘COMPLOT’ : « C’est inadmissible », estime le ministre Damantang

LEDJELY.COM

INSÉCURITÉ : une nouvelle attaque armée à Kankan

LEDJELY.COM

LA GUINÉE ET SES DOULEURS POLITIQUES : une triste répétition de l’histoire

LEDJELY.COM

Malgré l’interdiction, l’UFDG et l’ANAD maintiennent leur manifestation du 25 novembre

LEDJELY.COM

DISSOLUTION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : « C’est est un faux débat », tranche le député Aly Kaba

LEDJELY.COM

URGENT : Siaka Barry démissionne de l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM
Chargement....