Ledjely.com
Accueil » GOUVERNEMENT YOULA: le bilan ?
Politique

GOUVERNEMENT YOULA: le bilan ?

Ce jeudi, le nouveau premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, prend fonction. Devraient, dans la foulée, suivre la composition et l’entrée en fonction d’un nouveau gouvernement. Et c’est l’occasion de dresser le bilan de l’équipe de Mamady Youla, au terme de 30 mois de service. C’est l’exercice auquel s’est livré l’Association des bloggeurs de Guinée (Ablogui) via la plateforme Lahidi, dédiée à l’évaluation des promesses du président de la République, dans le cadre de son second mandat. Il en ressort que les résultats ne sont guère flatteurs pour l’équipe sortante.

Bref, à chacun de se faire sa propre opinion en lisant le rapport ci-dessous

Le 17 mai dernier, le Premier ministre Mamady Youla a présenté sa démission et celle de son gouvernement. C’est une occasion pour la plateforme Lahidi.org de dresser un bilan non exhaustif du gouvernement dans la réalisation des engagements du Président de la République.

Durant les 30 mois pendant lesquels Mamady Youla dirigeait le gouvernement, la plateforme Lahidi a publié 2 rapports partiels d’évaluations qui portent sur 49 promesses. Un troisième rapport qui porte sur 29 promesses sera publié dans les prochaines semaines. Ces engagements sont issus du Programme de gouvernance 2015-2020 du Président Alpha Condé et de la Déclaration de politique générale faite par le Premier Ministre Mamady Youla le 4 mai 2016.

Ces différents rapports portent sur les secteurs de la Culture et des Sports, de la Justice, des Médias et TIC, des Mines et de la Santé publique ; soit de près de 80 promesses.

La compilation et l’analyse de ces rapports partiels démontrent que seulement 21% des promesses évaluées ont été réalisées par le gouvernement de Mamady Youla. Et parmi ces promesses réalisées, nous pouvons citer: le lancement de la Station terrienne de Koloma, l’organisation de la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix, Elaboration de la stratégie nationale des TICs et de l’Économie Numérique

Par contre, près de 40% des promesses évaluées ont le verdict « Non encore tenu ». Cela veut dire que peu d’actes ont été posé pour leur réalisation. C’est le cas de la construction du pénitencier de Yorokhoguia, la relance de la Sotelgui et de l’opérationnalisation du stade de Nongo…

Piètres performances des départements ministériels

Au-delà de ce faible bilan, les différents rapports de LAHIDI permettent aussi d’analyser les performances des ministères évalués dans la réalisation des promesses du Président. Par exemple, le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique n’a réalisé que 11% des promesses dans son secteur contre 27 % pour celui de la Justice. On peut ainsi déduire que les niveaux de performance n’ont pas été à la hauteur pour réduire des tas de promesses. Seul le ministère de la Communication a atteint un taux de réalisation de 66%. Cela s’explique par le fait qu’il y a eu très peu de promesses dans ce secteur: 3 promesses sur 416 au total.

Même si ces différents rapports ne couvrent qu’une petite partie des promesses du Président Condé (environ 20%), ils permettent néanmoins d’avoir un aperçu sur le bilan des 30 mois de gouvernance du Premier Ministre sortant Mamadi Youla.

Un gouvernement peu ouvert aux citoyens

LAHIDI ajoute également au bilan du Premier Ministre Mamady Youla, le peu d’ouverture de la plupart des ministères. Cela s’est traduit par un manque de collaboration entre certains Ministères et notre équipe de suivi et d’évaluation des promesses. Les difficultés d’accès à l’information publique étaient présentes. De nombreux départements n’ont pas fait suite à nos demandes d’informations sur les promesses. L’exemple le plus illustratif est le  Ministère des Télécommunications et de l’économie numérique qui est allé jusqu’à se désolidariser des engagements politiques du Président de la République et du Premier Ministre Mamady Youla. Tous ces faits expliquent la lenteur et les énormes difficultés dans le travail de LAHIDI.

Par contre, certains ministères comme ceux de la citoyenneté et de l’unité nationale, de l’économie et des finances, du budget, des mines se sont démarqués par leur collaboration avec notre équipe.

Articles Similaires

Le procès en appel de Madic 100 frontière renvoyé au 18 mars prochain

LEDJELY.COM

LA DÉMOCRATIE SÉNÉGALAISE EN DANGER : arrestations tous azimuts et menaces sur les libertés et l’accès à l’information

LEDJELY.COM

Déboutés par la Cour d’appel, les avocats de l’UFDG annoncent qu’ils saisiront la Cour suprême sur la fermeture des locaux du parti

LEDJELY.COM

MAISON CENTRALE : Ousmane Gaoual et plusieurs autres détenus de l’UFDG testés positifs au Covid-19

LEDJELY.COM

DEMOCRATIE : et si la Guinée valait mieux que ses voisins ?

LEDJELY.COM

TRIBUNE : « Joyeux anniversaire au… Alpha Condé »

LEDJELY.COM
Chargement....