Ledjely.com
Accueil » ANNIVERSAIRE-UA : le dividende démographique à l’honneur
Actualités Afrique Societé

ANNIVERSAIRE-UA : le dividende démographique à l’honneur

Investir pour la jeunesse ouest-africaine pour une capture du dividende démographique réussie…C’est le thème choisi par la Jeune chambre internationale (JCI) de Conakry pour commémoré le 55ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), devenue ‘’union africaine’’ (UA). C’était ce vendredi à l’Université Nongo Conakry (UNC).

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

L’idée de ce thème, selon Sidy Mouctar Diallo, président de la JCI Guinée, résulte de la réunion des présidents de la JCI de l’Afrique et du Moyen-Orient, tenue au Zimbabwe en janvier 2018. « Nous nous sommes interrogés sur ce  qui peut être notre contribution pour  le développement,  en général, de l’Afrique. D’où l’importance de la tenue de cette conférence », a-t-il dit.

Dans son exposé liminaire, Dr Alhassane Makanera Kaké, enseignant chercheur et conférencier, a expliqué le profil type que doit avoir la démographie africaine. Selon lui, la population jeune-adulte  devrait être en nombre plus élevé par rapport aux enfants. Lesquels, à leur tour, devraient être plus nombreux que les personnes âgées. « Lorsque ceux qui prennent en charge sont supérieurs à ceux qui sont pris en charge, on peut dégager ce qu’on appelle un dividende, autrement dit le transfert social sera peu et le reste est financé dans les investissements », a souligné Dr Makanéra. L’exemple palpable, dit-il,  est le résultat de la limitation du niveau de naissance de la Chine qui était parmi les 80 pays les plus pauvres en 1980.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

A propos de la Guinée, le conférencier a fustigé ce qu’il appelle  » les investissements de façade ».  « Durablement, une dizaine d’année au moins, il faut qu’on investisse dans la santé, dans l’éducation, dans la création d’emplois et dans la lutte contre les mariages précoces et , moi j’ajouterai, dans la lutte contre les grossesses non désirées », conseille Dr Makanéra. Pour lui, l’Afrique doit résoudre elle-même ses problèmes pour être au rendez-vous du dividende démographique car son développement est au détriment celui de l’Europe notamment.

Hawa Bah

Articles Similaires

Décès de Mamadou Tandja, ancien président du Niger

LEDJELY.COM

DUBREKA : une mère de famille battue à mort par son petit-ami à Yorokoguia

LEDJELY.COM

Le Musée national de Sandervalia, comme un jardin à l’abandon !

LEDJELY.COM

COVID-19 : la réouverture sécurisée des écoles est effective à Kankan avec l’appui de l’UNICEF

LEDJELY.COM

INTERDICTION DES MANIFESTATIONS EN GUINEE : ce qu’en pense le député Aly Kaba, le chef de file du RPG à l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

DES OPPOSANTS PHOTOGRAPHIÉS AVEC LA MENTION ‘COMPLOT’ : « C’est inadmissible », estime le ministre Damantang

LEDJELY.COM
Chargement....