Ledjely.com
Accueil » MAMOU: blessée par l’amant de sa maman
Actualités Moyenne-Guinée Société

MAMOU: blessée par l’amant de sa maman

La jeune femme, Kadiatou Barry, mère de deux enfants, a reçu des balles par défaut, mercredi, 23 mai 2018, aux environs de 22 heures TU, à Mamou, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

L’acte s’est produit alors que Thierno Amadou Siguidoye, l’auteur présumé (concubin de la mère de Kadiatou, la victime), tentait de mettre fin aux jours de Fatoumata Barry, la maman de celle-ci.

Bantara Sountou dans le district de Bassambaya, sous-préfecture de Dounet (Ballet) située à 30 Km du chef-lieu de la préfecture de Mamou, a été le théâtre de cette attaque que certains ont qualifiée de tentative de meurtre.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

L’homme, Thierno Amadou Siguidoye d’une trentaine d’années, est l’époux de deux femmes et père de quatre enfants. Il vit illégalement, depuis près de troisans, avec Fatoumata Barry, mère de huit enfants, dont certains déjà mariés.

De sources concordantes sur place, plusieurs négociations ont eu lieu au niveau de la Gendarmerie de Dounet, où la dame et le jeune ont pris des engagements qui n’ont jamais été respectés par les deux parties.

Aux dire de Fatoumata Barry, mère de la victime âgée d’une quarantaine d’années, c’est après son retour chez le père de ses enfants (mari), que son amant Thierno Amadou Siguidoye s’est mis dans une colère noire et est venu avec une arme dans l’intention de la tuer.

Pour Mamadou Barry, fils de la dame, sa maman a été envoûtée par le jeune homme qui a fini par vivre avec elle durant 2 ans à Siguiri (Haute Guinée), en dehors de son foyer conjugal.

«Depuis 2016 ma maman vit avec ce jeune. Nous avons tout fait, mais en vain. J’ai plusieurs fois dit au jeune de quitter derrière ma maman, mais il refuse toujours. Mêmes les agents de la Gendarmerie de Dounet les ont fait signer des engagements qu’ils n’ont jamais tenus», a expliqué le jeune très remonté et qui dit avoir honte de l’acte de sa maman.

Interrogé pour connaître les circonstances dans lesquelles elle a reçu les balles, Kadiatou Barry a indiqué, que le jeune, Thierno Amadou Siguidoye, voulait atteindre leur maman, lorsque du coup son petit frère Mamadou Barry a taper le fusil qui s’est retourné vers elle (Kadiatou Barry). Elle a ainsi reçu des balles sur son pied droit endommageant ses 5 doigts.

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Par ailleurs, Thierno Amadou Siguidoye, l’auteur présumé, qui a tenté de se sauver, a été arrêté et ligoté par l’enfant de dame Fatoumata Barry et ses amis, avant d’informer la Brigade Anti Criminalité Numéro 16 (BAC 16) de Mamou qui, à son tour, est venue soustraire le fautif des mains des citoyens énervés pour l’amener dans ses locaux disciplinaires.

Quant à Kadiatou Barry, touchée par les balles, elle a été conduite d’urgences à l’Hôpital régional de Mamou, où elle a bénéficié des premiers soins en attendant son évacuation sur Conakry.

AGP/26/05/018           AOS/ST

Articles Similaires

UNIVERSITÉ DE SONFONIA : zoom sur l’application des nouvelles mesures sanitaires

LEDJELY.COM

800 femmes et jeunes filles des 5 communes de Conakry en formation aux dialogues communautaires

LEDJELY.COM

GUINEE : des pistes de réflexion pour crédibiliser et pacifier le processus électoral

LEDJELY.COM

Le siège du PUP fait peau neuve : Fodé Bangoura, l’artisan du renouveau d’un parti qu’on annonçait mort

LEDJELY.COM

GUINÉE : après la sortie de Michelle Bachelet, le FNDC appelle l’ONU « à joindre des actes forts aux déclarations de principes »

LEDJELY.COM

Le cri de cœur des citoyens de Kondiaran après l’arrêt des travaux de la route Kankan-Mandiana

LEDJELY.COM
Chargement....