Actualités Politique

GOUVERNEMENT KASSORY: 14 nouveaux, 19 repêchés

Ainsi donc, le président de la République, après s’être choisi un nouveau premier ministre, en la personne d’Ibrahima Kassory Fofana, a dévoilé ce samedi soir son nouveau gouvernement. Celui-là même qui devait incarner le grand remaniement annoncé le 8 mars. Sauf que de la liste égrenée ce soir dans le JT de la RTG, on n’a point l’impression d’avoir assisté à une rupture radicale. En effet, du sang neuf, il y en a très peu dans le nouveau gouvernement. Ainsi, sur 33 ministres, 19 étaient déjà de l’équipe sortante dont 17 confirmés à leurs postes et 2 changeant de départements (Moustapha Naïté et Boubacar Barry, ndlr). Or, même parmi ceux dont on pourrait dire qu’ils sont nouveaux, en réalité, il y en a quelques-uns qui sont plutôt des revenants. Il en est ainsi d’Alpha Ibrahima Keira, d’Edouard Niankoye Lamah, d’Aboubacar Sylla et de Mouctar Diallo. Quant à l’ouverture, elle est à relativiser dans la mesure où Mouctar Diallo et Aboubacar Sylla n’étaient plus des opposants en tant que tels. Quid des femmes? Elles sont représentées par quatre portefeuilles, à savoir le Plan, la Coopération,  l’Agriculture et l’Action sociale. 

Bref, voici la composition du nouveau gouvernement:

  1. Ministre d’Etat chargé des affaires présidentielles, ministre de la Défense Nationale : Mohamed Diané ;
  2. Ministre d’Etat, ministre la Justice, Garde des Sceaux : Maitre Cheick Sako ;
  3. Ministre d’Etat, ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat : Thierno Ousmane Diallo ;
  4. Ministre d’Etat à la présidence, conseiller spécial du président de la République, ministre de l’Industrie et des PME : Tibou Kamara
  5. Ministre d’Etat, ministre des Transports : Aboubacar Sylla, ingénieur, député à l’Assemblée nationale ;
  6. Ministre d’Etat, ministre de la Santé :  Edouard Niankoye Lamah;
  7. Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation : Général Bouréma Condé ;
  8. Ministre des affaires étrangères et guinéens de l’étrangère : Mamady Touré ;
  9. Ministre du Plan et du développement économique : Mama Kanny Diallo ;
  10. Ministre de l’Economie et des finances : Mamady Camara,économiste, ambassadeur de la république de Guinée en Afrique du sud ;
  11. Ministre de la citoyenneté et de l’unité nationale : Khalifa Gassama Diaby ;
  12. Ministre des Travaux publics : Moustapha Naité, ingénieur génie civil;
  13. Ministre de l’Energie et de l’hydraulique :  Cheick Taliby Sylla ;
  14. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Abdoulaye Yéro Baldé ;
  15. Ministre des Mines et de la géologie : Abdoulaye Magassouba ;
  16. Ministre de la Ville et de l’aménagement du territoire :  Ibrahima Kourouma ;
  17. Ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique : Sanoussy Bantama Sow ;
  18. Ministre de la Jeunesse et de l’emploi jeune : Mouctar Diallodéputé à l’assemblée nationale ;
  19. Ministre des postes, des télécoms et de l’économie numérique : Moustapha Mamy Diaby ;
  20. Ministre de la Fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration : Billy Nankouma Doumbouya ;
  21. Ministre du Budget : Ismaël Dioubaté, en service à la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) ;
  22. Ministre de la Sécurité et de la protection civile : Alpha Ibrahima Keira, administrateur civil ;
  23. Ministre du Commerce : Boubacar Barry, architecte ;
  24. Ministre de l’Action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance : Mariama Sylla ;
  25. Ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation : Mory Sangaré, professeur en service à l’Education nationale ;
  26. Ministère de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle, du travail et de l’emploi : Lansana Komara, professeur, membre du Conseil économique et social ;
  27. Ministre en charge des investissements et du partenariat public-privé : Gabriel Curtis, précédemment directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements privés (APIP) ;
  28. Ministre de la Coopération et de l’intégration africaine : Djènè Keita, fonctionnaire du système des Nations Unies ;
  29. Ministre de l’agriculture : Mariama Camara, ingénieur-chimiste;
  30. Ministre de l’Environnement, des eaux et forêts : Roger Patrick Millimono, économiste, conseiller à la Banque centrale de la République de Guinée;
  31. Ministre de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime : Frédéric Loua ;
  32. Ministre de l’information et de la communication : Amara Somparé ; économiste en service à l’administration générale et contrôle des grands projets ;
  33. Ministre chargé des hydrocarbures : Zakaria Koulibaly, précédemment directeur général de l’Office national du pétrole

 

Articles Similaires

Amadou Damaro Camara visite le site du futur siège de l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

Emploi, accessibilité, éducation : 15 ans après, quel bilan pour la loi Handicap en France ?

LEDJELY.COM

COVID-19 : plus de la moitié des cas positifs en Guinée est guérie !

LEDJELY.COM