Actualités Basse Guinée Politique

GOUVERNEMENT : Kindia…‘’divisé’’

Attaques, contre-attaques…la nomination des membres du nouveau gouvernement monopolise les débats dans les cafétérias, bistrots et autres lieux publics de Kindia. Nourris par la rivalité entre Cheick Taliby Sylla et Oyé Guilavogui, les commentaires vont bon train. D’autant que le décret présidentiel a réservé aux deux natifs de Kindia des sorts différents.  

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Au lendemain de la confirmation de Cheick Taliby Sylla au poste de ministre de l’Energie, les jeunes acquis à sa cause ont affiché des banderoles sur l’axe Tafory- Almamya. Là-dessus, on peut lire : « merci au ministre Cheick Taliby, Kindia fé I Tanaa Noma (ndlr : l’affaire de Kindia, c’est toi qui peux) ».  « Notre ministre est à l’écoute des populations de Kania, et il agit toujours au nom du président de la République. C’est pourquoi, une fois de plus  il l’a reconduit dans le nouveau gouvernement », explique Alimou soumah, tout joyeux.

Dans le camp  de l’ex-ministre des Transports, Oyé Guilavogui, il y’en a qui ne s’avouent pas vaincus. Ceux-là pensent que l’ancien ministre des Transports sera, dans un bref délai, investi de la confiance du Chef de l’Etat pour occuper un autre poste. « Oyé  n’a pas voulu être ministre de l’Elevage, parce qu’il estime pouvoir mieux faire ailleurs », tente de justifier Sékou Camara,  leader de la jeunesse du quartier Tafory. Naturellement, certains ne voient pas les choses ainsi. Oumar Condé, plutôt proche de Taliby en vient même à mettre en doute la loyauté de l’ex-ministre des Transports : « Oyé Guilavogui n’est plus du RPG, d’autant plus qu’il a créé son propre parti politique. Cette manœuvre se passe pour le moment dans la cachette, mais  le président de la République l’a compris. Il l’a finalement mis de côté ».  A un autre jeune qui a requis l’anonymat, de renchérir : «  deux fois de suite, il a été ministre d’Etat. Aujourd’hui, s’il refuse un autre poste ministériel parce qu’il le juge inférieur à son rang, c’est parce qu’il est zélé, il ne peut donc plus  bénéficier de la confiance du président».

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

A préciser que ces déclarations et contre-attaques ne sont pas fortuites. Depuis un bon bout de temps, les deux personnalités, toutes natives de Kindia, entretiennent une rivalité à visage découvert. Dans un contexte où la logique est à la récompense de la loyauté politique, chacun d’eux a à cœur de démontrer qu’il est celui qui mobilise le plus à Kindia. Quoiqu’à la veille des dernières élections communales, un semblant de réconciliation avait été acté, à l’initiative de cadres du RPG-arc-en-ciel. Ceci avait provisoirement débouché sur une trêve somme toute précaire. C’est du moins ce dont on se rend compte aujourd’hui.

KINDIA, Balla Fakoly, ledjely.com

Tel: 625 10 88 66

Articles Similaires

N’ZEREKORE : des pactes de non-agression en vulgarisation

LEDJELY.COM

INSECURITE : Marc Yombouno et les opérateurs économiques échangent

LEDJELY.COM

UDD: Bah Oury jette l’éponge

LEDJELY.COM