Actualités Societé

GOUVERNORAT: les femmes commerçantes réclament des hangars

Le gouvernorat de la ville de Conakry a été pris d’assaut, ce mardi 29 mai 2018,  par des  commerçantes de fripe  de ‘’bateauba’’ du grand marché d’Avaria. Elles protestaient contre la construction des immeubles ou boutiques à l’intérieur du marché.  En lieu et place des immeubles, elles  souhaitent plutôt des hangars et des tables en ciment.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Interrogé à cet effet, le président de la jeunesse du marché de fripe, Idrissa Sylla, explique : « Lors de  sa visite, le président de la république a évoqué la construction du marché avec des hangars et plus de tables en ciment. On ne veut pas de boutiques.  Actuellement, il n’y a que des hangars que nous avons construits nous-mêmes. Mais on voit des hommes d’affaires qui, pour leur propre intérêt, veulent récupérer notre marché afin d’y construire des étages.  Et après eux, on sait que ce seront leurs fils, puis leurs petits-fils qui vont en bénéficier ».

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Recevant les manifestantes, le général Mathurin Bangoura, gouverneur de la ville de Conakry, reconnait les engagements du chef de l’Etat vis-à-vis des vendeurs de friperies de Madina : «  L’ingénieur qui s’occupe du marché a été désigné par la SONAPI, le chef de l’Etat avait donné des instructions a cette société pour que très rapidement les travaux puissent être exécuté avant les grande pluies », a-t-il dit.  Et en attendant de rendre compte au PM, il a assuré ses interlocuteurs des bonnes intentions du président de la République : «  Je leur ai assuré que le chef de l’Etat prône la paix et qu’il veut rendre les conditions de travail meilleures pour les femmes», a souligné Mathurin.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Casse de Madina : Aliou Bah crie à une manœuvre de diversion

LEDJELY.COM

SECURITE : un magasin central pour la protection civile

LEDJELY.COM

Wanindara: Souleymane Barry, la dernière victime!

LEDJELY.COM