Actualités Guinée Forestière Societé

N’ZEREKORE : les agents d’état civil en formation

Dans le cadre  de la réforme et la modernisation du système d’état civil, un atelier de formation a démarré ce mercredi 30 mai 2018 à la mairie de N’zérékoré. Plusieurs agents du système d’enregistrement et des statistiques d’état civil ont été mobilisés.  L’initiative est du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, avec le soutien financier de l’Union européenne et de l’Unicef.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

IIs sont 34 participants dont le préfet, les sous-préfets, les  maires, secrétaires généraux des communes urbaines et rurales et chargés d’état civil, à  suivre cet atelier. Dans son discours de bienvenu, le président de la délégation spéciale de N’zérékoré, Pé Mamady Bamy, a admis le besoin d’information et de formation qu’il y avait chez les agents d’état civil.

Pour renchérir, le chef de bureau par intérim  de l’Unicef à N’zérékoré, Mouctar Touré, a déploré le manque de formation des acteurs affectés dans les services de l’état civil. « Il n’est pas rare de constater que bon nombre d’acteurs qui sont affectés dans les services de l’état civil s’y engagent sans formation préalable et ne bénéficient d’aucun accompagnement au cours de l’exercice de leur fonction »,  regrette-t-il. Cette formation, dit-il, a pour but de renforcer les capacités des agents et auxiliaires de l’état civil afin de pouvoir rendre un service public de qualité et conforme à la réglementation en cours et sur la base des standards internationaux.

A l’ouverture des travaux, Moustapha Kobélé Kéïta,  conseiller juridique du ministère de l’administration, a rappelé l’étape cruciale que la formation occupe dans le processus de la réforme et de la modernisation du système d’état civil. « La bonne compréhension de cette formation vous permet de jouer pleinement votre rôle dans l’enregistrement des faits d’état civil », a –t-il souligné.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

En cours depuis 2017, dans le cadre d’une synergie entre l’Etat guinéen et ses partenaires,  le programme d’appui à la réforme et la modernisation du système d’état civil enregistre d’énorme problème, notamment liés aux dysfonctionnements dans l’enregistrement des faits d’état civil. Et c’est pour corriger cet état de fait que se tient cet atelier de 5 jours pour le renforcement des capacités des agents et auxiliaires d’état civil. Tout comme à N’zérékoré, cette session se tient au même moment dans les 5 autres préfectures de la région. Ce qui donne un total de 384 participants.

Niouma Lazare Kamano correspondant régional pour www.ledjely.com

Contact : 622783505

Articles Similaires

Pour se venger de sa copine, un élève de 18 ans dévoile une vidéo de leurs ébats sexuels

LEDJELY.COM

COVID-19 : Boubacar Sanso Barry aussi déclaré guéri !

LEDJELY.COM

SEKOU TOURE : Nadine Bari rebelote

LEDJELY.COM