Actualités Societé

PRESSE : des prières pour les journalistes disparus

Une cérémonie de lecture du saint Coran pour les journalistes guinéens qui ont perdu la vie,  à la fois dans l’exercice de leur mission et suite à des maladies, a été  organisée ce jeudi 31 mai 2018, dans la salle Mohamed KoulaDiallo, de la maison  de la presse à Coleah. Initiée par l’agence ‘’Africa Vision’’, la cérémonie a également  été placée sous le signe de la cohésion sociale et la paix entre les journalistes.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

« Nous sommes venus  avec les imans, les religieux à  cette journée pour prier  pour les amis  journalistes qui nous ont quittés et  en profiter pour prôner le message de paix », a souligné El Hadj Dériba Diaby. L’ambassadeur de la paix a aussi mis un accent particulier sur  les conditions de travail difficiles des journalistes guinéens, avant  d’inviter ces derniers à cultiver la paix. « Vous êtes les principaux acteurs de notre pays. Soutenons notre pays », a-t-il exhorté

De son coté, mon seigneur Vincent Coulibaly, archevêque de Conakry, a fait remarque que : « penser à nos défunts est un devoir pour nous qui sommes chrétiens ou musulmans, qui croyons en un Dieu. Il convient donc que nous priions pour les autres, parce que là où ils sont, ils ne peuvent plus rien pour eux-mêmes ».

Marraine de l’évènement, Mme Kaba Mafering Camara, journaliste à la RTG Koloma  a estimé que la présence massive des journalistes traduit leur volonté d’accomplir un devoir de mémoire. « Penser à nos confrères ayant trouvé la mort naturellement ou dans l’exercice de leur métier est un motif suffisant pour nous, vivants, afin de redoubler d’effort dans notre travail », a-t-elle dit. Dans cet esprit de communion, ajoute-t-elle, nous gardons une pensée pieuse pour tous nos devanciers, qu’ils soient de la presse publique ou privée. « Que Dieu exauce nos prières et que leurs âmes reposent en paix. Amen», a conclu la présentatrice de la télévision nationale.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Pour sa part, Moussa Cissé, Directeur du Bureau de presse de la Présidence, a procédé à la présentation de son ouvrage ‘’Koran facile pour tous’’, un recueil traduit en français, dans lequel les versets coraniques sont regroupés par thèmes similaires, afin de permettre aux fidèles musulmans intellectuels de maitriser le livre saint. « Le coran recèle d’immense trésor », a-t-il indiqué.

Cette cérémonie a pris fin  par le partage de la viande d’un bélier offert par la marraine et des exemplaires de l’ouvrage « Koran facile pour tous ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

LITTERATURE : un ouvrage sur ‘‘L’enfant noir’’

LEDJELY.COM

N’ZEREKORE : une séance de formation contre la corruption

LEDJELY.COM

ELECTIONS COMMUNALES : des alliances fictives?

LEDJELY.COM