Actualités Politique

POLITIQUE : Kassory chez Cellou

Dans le cadre d’une prise de contact destinée à relancer le dialogue politique, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, s’est rendu le lundi dernier, chez Cellou Dalein Diallo, président du l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et chef de file de l’opposition. Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé et celui de la défense et des affaires présidentielles Mohamed Diané ont pris part à cette rencontre dont tout le monde s’est félicité. Mais comme toutes les initiatives qui ont jadis été envisagées dans le même, il faudra rester prudent quant aux résultats

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

A l’occasion,  les deux acteurs ont évoqué des questions liées au respect des accords politiques, et l’arrêt des manifestations de rue, afin de privilégier le dialogue.

 «Il est de mon devoir constitutionnel de promouvoir le dialogue social de manière  à garantir la paix sociale, la cohésion sociale et politique. Même entre adversaires, il faut qu’il y ait un minimum de courtoisie qui devrait permettre d’entretenir des relation conduisant à la paix sociale dans ce pays », a déclaré Kassory Fofana.  Il s’est dit heureux que le chef de file de l’opposition  ait bien compris le sens de son message. «  Je pense que dans les semaines ou les mois à venir, nous travaillerons la main dans la main, conformément à la volonté du président de la République», a-t-il souligné.

De son côté, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a assuré : «Nous avons marqué notre accord de collaborer à un tel projet pour la promotion d’une démocratie apaisée. La protection des droits humains et des libertés fondamentales constituent des valeurs pour lesquelles nous nous battons ». Si du côté du gouvernement, le tout nouveau premier ministre s’engage résolument dans cette voie, déclare Celou Dalein,  il  ne trouvera au sein de  l’opposition que des partenaires loyaux et engagés. « Nous avons essayé pendant l’entretien de lui expliquer pourquoi nous étions souvent dans la rue. Ce n’est pas  notre premier choix. Notre choix c’est de privilégier le dialogue et la concertation  pour aplanir les divergences qui existent entre la mouvance et l’opposition », a-t-il-précisé.  

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Il a ajouté avoir invité ‘’son ami, le premier ministre, à faire en sorte que la confiance soit restaurée. Et, dit-il, la restauration de la confiance suppose le respect de contrat et de la parole donnée. «  Nous avons, à sa demande, promis de lui déposer un mémorandum pour faire état de toutes les sources de conflits et l’origine de la crise actuelle pour que très rapidement on essaie de s’en sortir par une résolution juste», a conclu Cellou Dalein Diallo. 

Ibrahima Kindi BARRY

621 265 823

Articles Similaires

SEKOU TOURE : Nadine Bari rebelote

LEDJELY.COM

KANKAN : Sékou Kaba, le vice-maire explique sa participation à la manifestation

LEDJELY.COM

URGENT : le parlement européen regrette le projet de nouvelle constitution en Guinée

LEDJELY.COM
massa Donec nunc suscipit elit. venenatis,