Ledjely.com
Accueil » INSECURITE : saisie de 2 kg de cocaïne
Actualités Société

INSECURITE : saisie de 2 kg de cocaïne

Les responsables du Secrétariat à la présidence, chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue  et le crime organisé, ont procédé ce mercredi 13 juin 2018, à la présentation d’un présumé trafiquant de cocaïne de nationalité bissau-guinéenne. Un présumé trafiquant se présentant comme un étudiant en Economie à l’université de Brésil.  

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Devant la presse, le lieutenant-colonel de gendarmerie Farimba Camara, Directeur de l’Office central antidrogue explique les circonstances dans lesquelles le jeune a été arrêté : « Il s’agit de 2,2 kg dissimilés dans une machine de plastification en provenance du Brésil, précisément de Sao Paulo ». La saisie a eu lieu, selon lui,  il y a une dizaine de jours, grâce à la vigilance de la cellule antidrogue basée à l’aéroport international de Conakry Gbessia, en synergie avec la cellule de ciblage des douanes.  Le présumé trafiquant, quant à lui, se nomme Dias Obidaca. La drogue était dissimulée dans des cuves. « Ces cuves que vous voyez contenaient de la drogue et instinctivement la cellule de ciblage et l’office central antidrogue, basés à l’aéroport, par suspicion, se sont intéressés à ces machines de plastification et ont procédé à la réquisition d’un technicien qui a scillé ces cylindres. Et dans les cavités, la poudre blanche passée au test, a réagi à la cocaïne »

Dias Obidaca, le présumé trafiquant, 38 ans, dit avoir pris le colis des mains d’un ressortissant bissau-guinéen, mais en ignorait le contenu « Il m’a dit que c’est une machine et on s’est juste vus à l’aéroport », lâche-t-il.  Quant au colonel Moussa Tigéboro Camara, le chef du service, il se dit inquiet, en ce sens que les nombreuses arrestations opérées par ses hommes ne semblent pas dissuader ceux qui s’évertuent à utiliser la Guinée comme un pays de passage. « Malgré toute ces saisie, la Guinée est toujours visée », constate-t-il

[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Pour mieux faire sa mission, le colonel Tiégboro demande à l’Etat d’équiper son service en brigade canine. Le présumé trafiquant, en ce qui le concerne, a été mis à la disposition du parquet de Mafanco.

Balla Yombouno

Articles Similaires

GRÈVE DES HUISSIERS DE JUSTICE : une nouvelle rencontre prévue ce mercredi avec le ministre Mory Doumbouya

LEDJELY.COM

Dr Mohamed Lamine Diallo explique pourquoi c’est auprès de sa direction qu’il faut s’acquitter de la Zakat

LEDJELY.COM

CONAKRY : un béret rouge accusé de tentative de viol sur une mineure

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM

KINDIA : des jeunes, en colère après la mort d’un conducteur de taximoto, barricadent la route

LEDJELY.COM

Sidya Touré dénonce la banalisation de la violence en Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....