Actualités Societé

DECES D’ABOULAYE BAH : les proches témoignent

La tristesse et l’émotion étaient au comble ce lundi 18 juin 2018 au domicile d’Aboulaye Bah, désormais ex-journaliste de Guinéenews, décédé suite à un accident l’ayant fauché alors qu’il était dans l’exercice de ses fonctions. Pour lui rendre  hommage, un symposium  est prévu jeudi au palais du peuple, suivi de son enterrement à Dinguiraye sa ville natale. En attendant, parents, amis et collaborateurs lui ont exprimé leurs sentiments au micro de notre reporter.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Amadou Kendessa Diallo, parent et collaborateur du défunt

‘’Abdoulaye Bah faisait du bon boulot, il n’a pas eu de problème à son service et on n’a jamais démenti une information dont il était auteur. Sur le plateau, il provoquait les gens lors des émissions. Un jour, après une émission pendant le ramadan passé, il m’a dit que si on pouvait aller chez  moi pour manger alors qu’on était en jeûne. Croyant qu’il était au sérieux, j’ai bien entendu répondu par l’affirmative. Mais à grande surprise, il a rétorqué « Tu me vois te suivre, alors que tu sais bien que chez-vous les Diallo, on ne jeûne pas ? Jamais ! ». Je pense que c’est une perte énorme pour la presse guinéenne’’

Zézé Pierre Guilavogui, journaliste à la radio  parlementaire

‘’Je peine encore à accepter la disparition d’Abdoulaye comme une réalité. Il était un homme de terrain. Je l’ai connu quand j’étais à la radio planète. Il était toujours parmi mes invités dans l’émission ‘’La ronde des journalistes’’. Il avait toujours son angle à lui par rapport à l’information. Je ne sais pas comment il parvenait à trouver des angles par rapport aux sujets. Et c’est ce qui faisait sa particularité. Je pense qu’on va longtemps le pleurer. En plus de sa qualité de journaliste, c’était un homme social qui avait son secret pour amuser tout le monde. J’ai les larmes aux yeux quand je pense à lui. Il était un journaliste passionnant’’

Yarie Bangoura amie du défunt

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

‘’ Nous avons fait l’université ensemble. Je retiens de lui,  un journaliste pétri de talent ayant le sens de l’humour. Je ne l’ai jamais vu fâché. Quand il se trouve dans un milieu, c’est tout le monde qui souriait. Abdoulaye Bah n’admettait aucune barrière, ni politique, ni ethnique.  Il considérait tout le monde comme un ami, un frère ou une sœur. Il m’attaquait souvent sur les réseaux sociaux. Il pouvait m’appeler au téléphone juste pour me taquiner et rigoler. Il a été un grand ami, un confrère disponible. Ses écrits vont toujours nous marquer et il va rester gravé dans nos mémoires’’

Me Lansana, ami et collaborateur de travail du défunt

‘’ Abdoulaye Bah a été un journaliste talentueux, un journaliste qui est disponible et qui aime son travail. C’est un journaliste qui était partout, malgré son poste de responsabilité à guineenews. Il était au même titre que les journalistes reporters sur le terrain. C’est quelqu’un qui avait toujours des opinions éclairées  dans les débats  radiophoniques. Il a aimé son travail. Nous avons perdu un confrère. Nous prions pour le repos de son âme. Je pense que son cas va longtemps marquer la presse guinéenne.’’

Propos recueillis par Mohamed DORE

Articles Similaires

Les inspecteurs généraux d’Etat déplorent leurs conditions de vie et de travail

LEDJELY.COM

COVID-19 : les enfants, des victimes collatérales

LEDJELY.COM

MASSACRE DU 28 SEPTEMBRE : un comité de pilotage…pour le procès

LEDJELY.COM