Actualités Mines

HYDROGEOLOGIE: enfin une banque de données pour Conakry

Une banque de données hydrogéologiques et géotechniques de Conakry  et environs est désormais disponible. Elle a été présentée, ce jeudi 28 juin 2018, à la presse au ministère des Mines et de la Géologie, à l’occasion d’un  atelier. L’initiative  est  de l’Office national  des géo-services.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Selon les responsables du projet, cette banque de données servira désormais de cadre de référence  pour tous les acteurs du secteur de la construction et des forages d’eau. Elle  permettra également une bonne planification des travaux futurs et sera la base pour l’établissement  d’une carte hydrogéologique et géotechnique du territoire national.

Dans son allocution de circonstance, la Directrice générale de l’Office national des Géo-services, Madame Touré Aissata Cole,  a  sollicité le concours de tous les acteurs évoluant dans les domaines concernés pour l’enrichissement de cette banque de données. «  Beaucoup de données sont encore dispersées », a-telle déploré.

Selon elle, une première  phase du projet porte tout naturellement sur la collecte et la capitalisation de toutes les informations issues des travaux géotechniques et hydrogéologiques dont disposent les services techniques,  les sociétés minières, les bureaux d’études et  les entreprises de constructions. «  Il y a aussi le  repérage des coordonnées géographiques manquantes,  l’informatisation des données recueillies, et le scannage de tous les rapports collectés », a précisé  Aïssata Cole.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère des Mines et de la Géologie, Sadou Nimaga, a souligné qu’en initiant ce projet, son  département, à travers l’office national des Géo-services, s’était fixé comme objectif de mettre ensemble toutes les données des études hydrogéologiques et géotechniques de la zone du projet,  afin de les traiter avec le logiciel ARCGIS pour constituer une banque de données fiable et utilisable par tous.  «  Aujourd’hui, la mise en place de cette banque de données est une réalité au sein de l’office national des Géo-Services avec plus de 1047 points de sondages et 1530 points de forages consolidés dans cette nouvelle base de données nationale », a-t-il déclaré.

Balla Yombouno

Articles Similaires

MOUSSA TIÉGBORO CAMARA : « Les gens du FNDC sont des satans »

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : les enseignants des écoles privées tirent le diable par la queue

LEDJELY.COM

JEUNESSE : l’antenne guinéenne d’Afriyan mise en place

LEDJELY.COM