GREVE : le SLECG en route pour le palais du peuple

Comme on l’annonçait, les enseignants du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) viennent de prendre le top départ pour le palais du peuple. Sur place, leurs responsables devraient finalement signer le protocole d’accord de sortie de crise.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Avant ce départ, Aboubacar Soumah avait confié entre autres à notre reporter que lui et les autres enseignants attendaient le coup de file de l’Inspecteur général du travail, les invitant officiellement à venir à la cérémonie de signature.  De même, le secrétaire général du SLECG avait indiqué que le retard accusé par rapport à l’horaire initialement annoncé était lié à rencontre entre le premier ministre et le chef de l’Etat au palais Sekhoutouryah. Rencontre portant justement sur le fameux protocole d’accord.

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

De toute évidence, tout est enfin prêt. En tout cas, au moment de partir du siège du SLECG, Aboubacar Soumah a demandé aux enseignants de marcher sans slogans.

S’il se refuse à dévoiler le contenu de l’accord en perspective, Aboubacar Soumah a néanmoins confié: ”

Je ne peux pas dire que nous avons obtenu les 8 millions, comme je ne peux pas dire que nous n’avons pas obtenu aussi les 8 millions. Mais tout ce que je peux dire c’est que les 8 millions sont négociables. En négociation, quand vous allez vous ne devez pas être figé sur une position. Il faut que vous bougiez. Donc nous avons tenu compte de tous ces paramètres pour essayer de changer notre position .

Balla Yombouno

A lire  PRIX HADIATOU SOW 2018 : la période de dépôt des candidatures prolongée