SPORT : la Fondation SMB au secours du football féminin

A l’occasion d’une conférence de presse conjointement animée ce lundi 14 janvier 2019, African Initiatives For Women et Football élite Guinée, deux ONG de la place, ont annoncé leur détermination à entretenir des jeunes filles de Conakry, évoluant dans le domaine du football, à travers le projet Foot For Change. Financé et soutenu par la Fondation SMB-Winning, ce projet vise à promouvoir le sport féminin en Guinée. A la rencontre, en plus des responsables de la Fondation accompagnatrice, on notait la présence de Zenab Camara, cheffe de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Pour sa toute première promotion, le projet Foot For Change vient en aide à 50 jeunes filles sélectionnées pour leur mérite et leur motivation à intégrer un programme sportif et scolaire très ambitieux et exigeant. Agées de 13 à 23 ans et majoritairement lycéennes, les filles sont entièrement prises en charge en ce qui concerne les frais de scolarité.

Pour Frédéric Bouzigues, Directeur général de SMB-Winning Consortium et secrétaire général de la Fondation, il est important de promouvoir et soutenir les projets liés à la culture, à l’éducation, à la santé et au sport en Guinée.  « Il est clair que le sport reflète les valeurs que nos actionnaires mettent au cœur de notre management. Les valeurs nécessaires au sport sont en réalité souvent les mêmes pour réussir en entreprise », explique-t-il. La particularité de ce projet, note-t-il, est que le sport féminin est mis en avant. « On sait que même dans la Fédération guinéenne de football, il y a de grandes ambitions pour le sport féminin. Notre rôle à nous sera de lancer ce projet et le soutenir afin qu’il se développe », souligne-t-il. Avant d’ajouter : « lorsque nous sommes un chef d’entreprise, nous avons de grandes responsabilités dans le management et dans l’accompagnement de nos travailleurs ou envers les communautés où nous évoluons. C’est dans ce sens que nous offrons nos moyens financiers et techniques pour remplir nos responsabilités sociétales. »

Saisissant la balle au rebond, Binta Diallo, marraine du projet, insiste sur la dimension inclusive du port. Elle insiste en particulier sur le fait, que selon elle, le sport n’est surtout pas exclusivement réservé aux hommes. Pour elle, pratique sportive est au contraire un élément d’émancipation de la jeune fille et de la femme. « Le sport de proximité est un puissant facteur d’inclusion sociale. Le sport joue un rôle émancipateur pour les filles et les femmes partout dans le monde et en Afrique notamment. Le sport a permis à beaucoup de femmes d’abolir les obstacles et d’affranchir des barrières qui les entourent. Elles sont devenues des sportives professionnelles et des leaders dans le domaine des affaires ou du monde associatif », explique-t-elle. Avec le projet Foot For Change, selon elle, la Guinée se met à l’avant-garde de la transformation du football féminin en Afrique.

A lire  CRASH D’ADDIS ABEBA: des soupçons sur Boeing

Pour sa part, Fodé Mansaré, ancien sociétaire du Syli national et président de Football-Elite -ONG en charge de l’entrainement sportif des bénéficiaires- reste convaincu de l’avenir du sport féminin. « Avec ce projet, nous nous battons avec nos moyens et l’accompagnement de nos partenaires pour permettre aux filles aussi de s’émanciper et de s’épanouir dans le domaine sportif. Il n’y a pas que les hommes qui peuvent trouver un avenir dans le sport », martèle-t-il.  Avec ce projet, à son avis, il est question de créer une nouvelle élite de sportives qui puissent être compétitivess dans la sous-région voire dans le monde.

Interrogée, Nene Sacko, étudiante en Sociologie à l’université générale Lansana Conté et capitaine de l’équipe, reconnait que Foot for change est une opportunité à ne pas négliger. « Ce projet donne de l’espoir et pousse à croire que la couche féminine a aussi une place de choix dans le domaine sportif. Nous sommes toutes émues de cet accompagnement de la société SMB-Winning », conclue-t-elle.

La cérémonie a pris fin par la remise de kits scolaire aux bénéficiaires du programme.

Ibrahima Kindi BARRY

621 265 823