HUMANITAIRE : l’ONG/APG au secours de Tiguidanké

Vous vous en rappelez certainement. Le 3 décembre dernier, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, nous publiions le portrait émouvant de Tiguidanké, handicapée et mère célibataire. Ce sont en effet des milliers de lecteurs qui avaient été touchés par l’histoire héroïque de Tiguidanké. Au nombre de ces lecteurs, les membres de l’ONG humanitaire ‘’Aide et partage Guinée’’ (APG). Au point qu’un d’entre eux, prenant compte avec notre rédaction, avait promis de venir en aide à la dame, notamment en moyen de déplacement. Eh bien, cette promesse s’est concrétisée ce mercredi 23 janvier 2019. Accompagnée d’une forte délégation, Mme Kadiatou Camara, la présidente de l’ONG est venue jusque dans la famille de notre héroïne pour lui remettre un fauteuil roulant.  Pleine de reconnaissance à l’endroit aussi bien de notre rédaction que de sa bienfaitrice, Tigui a fondu en larmes. Instants empreints d’émotion…

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Tout a commencé dans les environs de 16 h, quand la délégation de l’ONG ‘’Aide et partage Guinée’’ s’est présenté devant la maisonnette de Tiguidanké Traoré. A la tête de cette délégation, la présidente de l’ONG, Kadiatou Camara. Surprise, la jeune dame handicapée, assise autour d’une marmite, qui lui servait à préparer à manger pour ses enfants, s’est empressée d’accueillir la délégation. Le fessier à-même le sol, les pieds devant, elle traine par terre jusqu’au niveau de Kadiatou Camara. Celle-ci se met à   genou pour pouvoir échanger l’accolade avec elle. « Je n’croie pas à mes yeux ! Merci Madame, merci ledjely.com », se réjouit Tiguidanké Traoré, voix tremblante d’émotion.

A lire  SOCIETE : deux violeurs pris par l’OPROGEM

En effet, à elle, l’ONG/APG apporte un fauteuil roulant et un pot de toilettes pour handicapé, deux équipements auxquels elle aspire depuis de nombreuses années. « C’est le chargé de communication de mon ONG qui a lu la publication  de ledjely.com, relative à la vie de cette dame. Il m’a tout de suite informé et je suis venue lire moi-même. J’ai trouvé son histoire triste et émouvante. On se devait de réagir pour aider cette dame dans la mesure de nos possibilités. Je suis très contente d’avoir accompli ce geste et voudrait féliciter les responsables du site d’information ‘’ledjely.com ‘’ pour ce travail d’interface et d’alerte », explique Kadiatou Camara, présidente de l’ONG ‘’Aide et partage de Guinée’’.

Pour sa part, Gilles Mory Condé, rédacteur en chef du site se félicite de l’intérêt accordé au travail de sa rédaction par des millions de lecteurs. « Depuis la publication de cet article, nous avons reçu des centaines de milliers de réactions à travers le monde », affirme-t-il. Un intérêt qui, ajoute-t-il, est un motif de soulagement pour toute l’équipe du journal en ligne.  « Au nom de la Direction du site, je dois remercier les mécènes pour avoir donné suite à notre travail. Au moins, cet article n’aura pas été publié pour rien », se réjouit-il. Plus loin, Gilles Mory Condé invite d’autres bienfaiteurs à emboiter le pas à l’ONG APG, dans le sens de l’appui à apporter à Tiguidanké. Car, justifie-t-il : « La vie de Tiguidanké Traoré  est faite de difficultés pratiques dans un environnement clairement hostile et totalement inadapté à sa condition physique et au contexte pratique : Que faire pour trouver à manger, payer les frais de loyer, se déplacer, aller aux toilettes, etc.).

A lire  REOUVERTURE DES CLASSES : Plan Guinée œuvre pour une scolarisation inclusive des enfants

[rsnippet id=”1″ name=”pub google”]

Après avoir reçu ces dons, Tiguidanké Traoré tente de danser en dépit de sa condition physique. Elle chante, remue sa tête, secoue ses épaules et finit par pleurer. Et c’est tout aussi en larme que la présidente de l’APG, Kadiatou Camara quitte les lieux pour d’autres quartiers, où elle devait également procéder à d’autres remises.

Hawa Bah