N’ZEREKORE : l’UFR s’élève contre le troisième mandat

Si du côté du pouvoir, les partisans du troisième mandat pour le chef de l’Etat semblent si déterminés, dans le camp de ceux sont qui hostiles à cette option, on commence aussi à sortir du silence. C’est ainsi que l’Assemblée générale de la fédération de l’Union des forces républicaines (UFR) de N’zérékoré de ce samedi, était exclusivement consacrée à cette question. Et il en ressort que de ce côté, le parti de l’ancien premier ministre, Sidya Touré n’est pas prêt à cautionner un nouveau bail pour Alpha Condé.

D’un éventuel troisième mandat pour Alpha Condé, les militants de l’UFR de N’zérékoré n’en veulent pas. Cela, les militants venus des bureaux sous-préfectoraux du parti de Samoé, Yalenzou, Bounouma ainsi que du bureau fédéral de N’zérékoré, l’ont clairement et fermement signifié ce samedi 30 mars 2019. Ce, parce que rappelle le secrétaire fédéral, Sekou Foumbadou Camara, « la constitution guinéenne prévoit en son article 27 que le mandat du président de la république est renouvelable une fois ». Aussi, il invite le président Alpha Condé à ne pas se rendre coupable d’une quelconque « erreur » en touchant à la constitution. Quoique, selon lui, les plus blâmables par rapport au débat malsain qui pollue le climat politique, ce sont ‘’certains cadres véreux qui tirent les ficelles dans l’ombre’’. Pour preuve, il rapporte ce dont s’est récemment rendu coupable le gouverneur à Macenta : « tout récemment, à Kouankan, dans Macenta, à l’occasion d’un tournoi de foot, le gouverneur de N’zérékoré a dit à la population de cette localité que le président veut se marier à une troisième femme, mais que cela viendra de la population de Kouankan ». Sékou Foumbadou Camara de marteler par la suite qu’il n’est pas question de laisser faire une telle perspective.

A lire  DEVELEPPEMENT/ Saint-Louis : au cœur du premier forum des jeunes de l’Afrique de l’ouest

Le discours tenu par Alpha Condé le dimanche 24 mars dernier au siège de son parti, il en a également été question au cours de l’AG de l’UFR. Justement, à propos de l’appel à l’affrontement que le président de la République avait lancé à l’occasion, le chargé des questions électorales de l’UFR de N’zérékoré, réplique : « Si lui, président de la République, se permet de dire à ses militants de s’apprêter à l’affrontement, on se demande contre qui prône-t-il cet affrontement. Et si c’est l’UFR, nous sommes aussi prêts », martèle Siaka Sanoh. Qui, dans la foulée, met en garde le chef de l’Etat. Selon lui, si Alpha Condé devait traduire en actes ses velléités, qu’il s’apprête à trouver sur sa route tous les Guinéens.

Dans cette résistance, les femmes ne seront pas en reste, promet la présidente des femmes de l’UFR de N’zérékoré. « Je demande à toutes les femmes de la Guinée notamment celles de N’zérékoré de dire non à un troisième mandat car, la souffrance des hommes et de nos enfants retombe sur nous les femmes, c’est pourquoi je vous invite à vous lever comme un seul homme pour dire non au troisième mandat », lance Fanta Kourouma.

N’zérékoré, Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Contact : +224622783505