BANDITISME : deux malfrats aux arrêts

Deux présumés auteurs de vol à mains armées ont été  présentés à la presse, ce vendredi 19 avril 2019, par des agents du service de colonel Moussa Tiegboro Camara. Le premier, Bangaly Sylla alias Souley a été interpellé le 30 mars 2019, en possession d’un revolver, d’un tournevis et d’une paire de ciseaux;  le second, Mohamed Camara, lui,  a été mis aux  arrêts le 09 avril 2019 à Bonfi.

Tous deux appartiendraient  à un groupe de gang de cinq personnes qui a attaqué  le  domicile de Cheick Sidia Diaby dans la nuit du 16 au 17 janvier 2019, aux environs de 03 heures du matin. Selon   Mohamed Maz Mansaré, commissaire principal de police, ils avaient emporté plusieurs objets  au cours de cette attaque : un ordinateur, deux carnets de chèques (UBA et ECOBANK), deux tablettes, deux bijoux en or (50g), une somme de 7.500 euros, soit environ 76 millions GNF.

Interrogé, le nommé Bangaly Sylla, a reconnu qu’il se sert de ces armes pour effrayer ces victimes. Mohamed Camara, quant à lui, nie son implication.Toutefois, les deux présumés bandits ont été déférés au tribunal de première instance de Mafanco.

Balla N’famoussa Y

A lire  SADEN 2019 : des femmes parmi les lauréats