TOURNOI HADJA DJALIKATOU : l’équipe de Foot Elite engrange une victoire

De manière un peu plus concrète, le projet Foot for change produit des résultats. En effet, dans le cadre de la 2ème édition du tournoi doté du trophée Hadja Djalikatou, l’équipe de Foot Elite soutenue par le projet a battu le samedi 20 avril 2019 au stade de la mission, le Club olympique de Ratoma (COR) sur un score de 3 buts à 2. Une victoire d’autant plus rassurante que cet adversaire avait jusqu’ici battu les filles de Foot élite. Avec cette performance, le projet ‘‘Foot For Change’’ qui bénéficie de l’accompagnement financier de la Société Minière de Boké (SMB) pour la promotion du football féminin, commence à porter fruit.

Chez les filles de Foot Elite, il était aisé de le remarquer. Le véritable progrès de leur part, c’est dans leur motivation et leur envie de la victoire. Encadrées par l’ancien sociétaire du Sily national, Fodé Mansaré, les filles ont pris la direction de la rencontre dès la 7ème minute de jeu. Direction qu’elles n’ont plus abandonnée durant toute la première période. Et durant la seconde, elles ont tenu bon.

Une attitude et une mentalité que Nènè Sacko, capitaine de l’équipe Foot Elite, admet ici, une fois la rencontre terminée : «j’ai été ferme avec les consignes dès le début. Il fallait obligatoirement qu’on gagne aujourd’hui. J’avoue que ce n’était pas facile, mais nous avons pu imposer notre jeu. C’est une équipe très technique. Donc, nous nous sommes données à fond pour ce match et finalement nous sommes sorties vainqueur de la rencontre.»

A lire  Signature d’un protocole d’accord entre le Consortium SMB-Winning et la Compagnie des bauxites de Guinée pour la traversée du chemin de fer

En face, l’entraineur du Club olympique de Ratoma (COR), très fair-play, reconnait les progrès de la part des filles de Foot Elite. Amara Paye Camara souligne notamment la motivation à laquelle son équipe a dû faire face. «Nous avons tout donné hier à l’entrainement, mais malheureusement nous avons rencontré un adversaire qui était encore plus motivé que nous. Elles étaient mieux que nous sur le marquage individuel et elles ont pratiquement remporté tous les duels. C’est une équipe qui commence à prendre de la forme et je pense qu’elles ont auront de la carrière si elles continuent sur ce rythme», prédit-il. 

Avec une certaine modestie, Fanta Touré, l’une des encadreurs de l’équipe de Foot Elite, s’est pour sa part contentée d’admettre que la victoire de son équipe est le fruit d’un travail rigoureux et bien suivi.

A préciser que ce sont dix équipes en tout qui briguent le trophée final.

Ibrahima Kindi BARRY