Après le lancement de la CODENOC, le RPG jubile

Manifestement, le lancement le vendredi 2 août 2019, de la Coalition démocratique pour la nouvelle constitution (CODENOC) par la mouvance présidentielle, redonne des ailes au RPG-arc-en-ciel. Relativement aphone ces dernières semaines et en panne d’initiatives, le parti présidentiel semble avoir retrouvé ses sensations. En tout cas, c’est l’impression qu’a donnée ce samedi le ministre de l’Enseignement technique, membre du BPN, en marge de l’Assemblée générale hebdomadaire. Particulièrement confiant, Lansana Komara a laissé entendre que plus rien ne s’oppose à la volonté de son camp de faire voter une nouvelle constitution.

« Le débat sur la nouvelle Constitution qui était dans les rues, commence à pénétrer le cœur de l’écrasante majorité des Guinéens », a notamment déclaré, triomphaliste, le ministre. Qui poursuit sur la même lancée : « le peuple de Guinée est en train de se lever comme un seul homme pour dire Oui à la nouvelle Constitution, le jour j où nous allons mettre les bulletins dans les urnes ». De fait, dans une allusion à peine voilée au FNDC, il estime que ceux qui ont « voulu prendre en otage le peuple de Guinée » ne connaissent pas ce dernier.  « C’est ce peuple-là qui a voté le référendum le 28 septembre 1958 », rappelle-t-il.

 Sauf que paradoxalement, le même ministre invite par la suite les militants à se mobiliser pour convaincre les populations à adhérer à la nouvelle constitution. « Le professeur Alpha Condé a le soutien de l’écrasante majorité de la population. Nous devons continuer à sensibiliser la population et défendre le projet de nouvelle constitution », plaide-t-il en effet. Plutôt contradictoire !

A lire  N’ZEREKORE : Alpha Condé en bon samaritain

Balla Yombouno