LUTTE CONTRE LE TERRORISME : fin de stage pour 25 sous-officiers de la gendarmerie

La 5ème promotion des Directeurs d’enquête a  bouclé,  ce jeudi 29  août 2019, un stage de formation à l’Ecole nationale de la gendarmerie de Sonfonia. Durant 10 semaines, 25 sous-officiers  ont reçu des techniques de lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue, sans compter les méthodes d’interpellation et d’audition. L’initiative est du Haut-commandement de la gendarmerie nationale et du ministère de la Sécurité.

En dépit d’une pluie battante, une simulation a été organisée à l’occasion de la cérémonie de fin de stage. Et c’est la plage de Bénarès qui a été choisie comme site. Plutôt impressionnante, la simulation a porté sur l’interpellation de présumés terroristes et convoyeurs de cocaïne. Quant au stage en tant que tel, le lieutenant Fara Maxime Malano, directeur de celui de la 5ème promotion, trouve que « chacun des pensionnaires s’est activement impliqué dans la formation ». Ce qui est plutôt encourageant, selon lui, car dit-il, la mise en place d’une direction d’enquête à l’occasion d’une enquête complexe est un élément fondamental et incontournable à la conduite de celle-ci. « Elle participe pleinement  à la constitution des équipes  devant  intervenir lors d’une enquête », explique-t-il.

Pour ce qui est de la simulation, dit-il, elle a pour objectif de développer le réflexe et les capacités opérationnelles des enquêteurs de la gendarmerie nationale dans le domaine de l’enquête judiciaire. C’est aussi, ajoute-t-il,  l’occasion non seulement d’évaluer les connaissances théoriques et pratiques des stagiaires, mais aussi de montrer à la hiérarchie militaire et aux autorités civiles que  les futurs Directeurs d’enquêtes sont suffisamment outillés pour mener à bout les enquêtes complexes.

A lire  PALAIS DU PEUPLE: le protocole d'accord enfin signé

 « Vous aurez dans les jours à venir la lourde tâche de diriger les enquêtes dans les unités respectives…Vous êtes impatiemment attendus par vos chefs qui mesurent au quotidien l’importance de votre formation », a-t-il indiqué ensuite aux stagiaires. Avant de les inviter à cultiver sans cesse la cohésion et à toujours garder l’envie et le souci de bien faire,  dans le respect scrupuleux des textes de loi.

Au nom des stagiaires, l’Adjudant-chef, Korka Boiro,  rassure : «  désormais nous les Directeurs d’enquête, nous seront capable de gérer les enquêtes, de retentissement médiatique régionale ou nationale ».

Balla Yombouno

628742308