Massés devant le TPI de Dixinn, les militants du FNDC crient à l’injustice

Au tribunal de première instance de Dixinn, les responsables du FNDC ont été amenés tout à l’heure dans le cadre de leur procès. Ils sont déjà dans la salle et le procès a commencé, nous di-t-on. Et devant le tribunal, ce sont les militants du mouvement, empêchés d’accéder à la salle d’audience qui crient leur colère et qui dénoncent l’injustice, sur fond de slogans anti-troisième mandat.  

Devant une impressionnante barrière policière, ils scandent en chœur : « A bas l’injustice! A bas le troisième  mandat!“. Ils persistent et signent. Pas question pour le président Alpha Condé de briguer un mandat supplémentaire au-delà de celui qu’il achève en 2020. ‘’Deux mandats, c’est bon ! Le troisième ne marchera pas’’, les entend-on scander.

Balla Yombouno, depuis le TPI de Dixinn.

A lire  INDEPENDANCE: Kankan prépare la fête