SEKOU KOUNDOUNO : « on m’a déshabillé et laissé nu »

Des traitements dégradants et inhumains, certains des responsables du FNDC en détention depuis samedi disent en avoir subis. C’est le cas de Sékou Koundouno, l’administrateur de la cellule le Balai citoyen. A la barre du TPI de Dixinn, ce mercredi 16 octobre, il a indiqué avoir été notamment lesté des ses habits à la CMIS de Dubréka.

 « A la CMIS 5, le brigadier m’a  dit : ‘’ce sont eux qui sont  contre le 3ème mandat. De là, on m’a envoyé à la CMIS de Dubreka où on m’a déshabillé, on m’a laissé nu », explique Sékou Koundouno. Les agents l’auraient jeté dans la cellule comme un « délinquant ». Ce, précise-t-il, sur instruction du commissaire de la CMIS. « C’est comme ça que j’ai passé la nuit », conclue l’activiste.

Balla Yombouno

A lire  CONAKRY : des religieux se penchent sur la radicalisation et l’extrémisme violent