N’ZEREKORE : le FNDC condamne la violation du pacte local par les autorités

Si la manifestation du 14 octobre dernier est passée sous silence à N’zérékoré, c’est grâce à l’accord paraphé entre le FNDC, les promoteurs d’une nouvelle constitution et les autorités. Un accord qui interdisait toutes manifestations à connotation politique à N’zérékoré. Mais ce 16 octobre 2019, une rencontre d’information et de sensibilisation sur le bien-fondé de la modification de la constitution, tenue à l’ENI de N’zérékoré avec la présence effective des autorités  risque bien de compromettre cet accord.

En tout cas, l’antenne régionale du FNDC à travers une déclaration rendue publique dans la soirée du 16 octobre dénonce et condamne cette attitude des autorités qui, selon elle, sont censées protéger ledit accord. A la clé de cette dénonciation, l’antenne régionale du FNDC menace de reprendre ses activités de protestation contre toute velléité d’un troisième mandat du président Alpha Condé.

Niouma Lazare Kamano, depuis N’zérékoré

 

A lire  INSECURITE ET DELINQUANCE : fin de la formation à l’intention des chefs de quartiers de Kaloum et Dixinn