Sidy Souleymane N’diaye, promoteur du 3ème mandat ?

On l’a dit dans nos précédentes dépêches. Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn n’aura pas été tendre avec les leaders du FNDC. Pour chacun d’eux, il recommande 5 ans de prison ferme et 2 millions GNF comme amende. Une requête qui agace particulièrement les avocats de la défense. Au point qu’ils voient en Sidy Souleymane N’diaye, un promoteur du troisième mandat.

 « Le ministère public a travesti son rôle dans ce dossier parce que la société qu’il prétend défendre ne s’y retrouve pas», explique Mickael Diakité, avocat de la défense. Selon lui, les droits des accusés ont été bafoués : «  ils ont été mis en prison pour, aux dires du ministère public, préserver la nation. Mais cette nation n’a pas été préservée parce qu’il y a déjà 10 personnes tuées par balles qui sont à la morgue. Où est la préservation dans les actions de ce ministère public téléguidé par un camp au service du 3ème mandat. »

A travers ses agissements, pense-t-il, Sidy Souleymane N’diaye aura démontré que le parquet de Dixinn est au service du troisième mandat.

Balla Yombouno 

A lire  Les gardes pénitentiaires suspendent leur grève