URGENT: Le procureur requiert 5 ans ferme contre les responsables du FNDC

Si du côté du FNDC, on est nombreux à penser que les responsables du mouvement dont le procès se poursuit aujourd’hui au TPI de Dixinn pourraient être acquittés au terme de l’audience ce vendredi, ce n’est pas l’avis du procureur. En effet, dans son réquisitoire, Sidy Souleaymane N’diaye se montre particulièrement sévère à l’endroit d’Abdourahmane Sano et de ses compagnons. Invoquant l’article 561 du code pénal, il requiert pour chacun des responsables du FNDC une peine d’emprisonnement ferme de  5 ans et une amende de 2 millions GNF. Selon lui, les propos tenus par les prévenus via la déclaration du FNDC constituent une “menace à l’ordre public et à la sécurité publique

En revanche, pour ce qui est de Mamadou Sano, frère du coordinateur national du FNDC, il requiert qu’il soit renvoyé à des fins de poursuite, en invoquant l’article 544 du code de procédure pénale.

Balla Yombouno, depuis le TPI de Dixinn

A lire  Sanoyah-km36: un atelier de menuiserie moderne parti en fumée.