L’OIF supplante-t-elle la CENI ? Tiéman Coulibaly répond

Nous l’avons relevé précédemment. C’est à travers une conférence de presse convoquée par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) que la CENI a annoncé ce lundi 21 octobre le report des élections législatives. Est-ce à dire que la l’organe en charge des élections en Guinée s’est conformé à des injonctions venues d’ailleurs ? Le schéma d’annonce du report était-il une mise en scène destinée à relativiser le camouflet de la CENI ? Ces questions, notre reporter les a posées au chef de mission de l’OIF, Tiéman Coulibaly…et nous vous proposons ci-dessous sa réponse plutôt agacée.

Je suis Malien et mon collègue est Congolais. Vous pensez que nous avons effectué tout ce déplacement pour venir jouer de la comédie ? Vous pensez que c’est une mise en scène ? Nous sommes quand même une institution crédible et respectée, nous avons fait un travail efficace dans ce pays et nous avons un passé assez sérieux avec ce pays.

Ibrahima Kindi BARRY

A lire  HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT : la CNTG-USTG exige la présence du patronat aux négociations