Kaloum tourne au ralenti

Circulation trop fluide, ralentissement des activités…Dans la commune de Kaloum, aucun cortège de manifestants pro-FNDC. Mais l’appel à manifester émis par les anti-troisième mandat a quelques répercussions sur le centre administratif et des affaires de la capitale guinéenne. la manifestation du front national pour la défense de la constitution  (FNDC) a eu quelques répercussions, ce jeudi 24 octobre  2019.  Note reporter a fait le tour de la commune et voici son constat

Contrairement  à  la manifestation du 14 octobre dernier,  les activités ne sont pas totalement paralysées à Kaloum ce jeudi,  Toutefois, au boulevard du commerce,  quelques  magasins    d’outils informatiques sont fermés. Les cambistes, eux, sont  regroupés  par endroit attendant les  clients. Tandis que les vendeurs  de téléphones  sont sur place.  Au marché  Niger, la quasi-totalité des magasins sont  restés  fermés ;  même constat  au niveau de quelques  banques privées.

Quant à la circulation, elle particulièrement fluide. Aucun bouchon.  Les quelques véhicules  qui circulent sont majoritairement des véhicules personnels. L’administration  tourne au ralenti, peu de travailleurs s’étant rendus à leurs services.

Nous y reviendrons.

Balla Yombouno

A lire  ELECTIONS COMMUNALES : la CEPI s’apprête à recevoir les candidatures à N’zérékoré