Le FNDC maintient les funérailles des victimes de manifestations

Le FNDC choisit-il d’ignorer le communiqué du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique? Vraisemblablement oui. En effet, en dépit de ce communiqué en vertu duquel les autorités se refusent à restituer les corps aux familles des victimes, en raison des nécessités d’autopsie, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) via un communiqué qui vient de nous parvenir dit maintenir les funérailles. “La commission d’organisation des funérailles a été informée de la disponibilité des corps ce mardi à 17 h, après les derniers rituels“, peut-on lire dans le communiqué du FNDC. Ci-dessous le communiqué

Communiqué N°018

Le FNDC informe le peuple de Guinée, l’opinion nationale et internationale que, les enterrements des martyrs assassinés lors des manifestations pacifiques du lundi 14 au mercredi 16 octobre est prévu ce mercredi 30 octobre 2019.

Nous disons au peuple que la commission d’organisation des funérailles a été informée de la disponibilité des corps ce mardi à 17 h, après les derniers rituels.

Le FNDC rassure, les populations guinéennes que toutes les mesures idoines sont prises pour accompagner nos martyrs dans la paix et la tranquillité à leur dernière demeure.

Le FNDC rappelle que l’itinéraire du cortège funèbre partira d’Ignace Deen en direction de Bambeto en passant par l’autoroute Fidel Castro, en raison des travaux au niveau de l’hôpital Donka.

Le FNDC appelle l’ensemble des populations de Conakry et les villes environnantes à se mobiliser pour rendre un vibrant hommage à nos Martyrs.

Vive une Guinée unie et solidaire.

Vive le FNDC

Ensemble, Unis et Solidaires, Nous vaincrons.

Conakry, le 29 octobre 2019

La Coordination 

Ce mercredi sera-t-i par conséquent une autre journée de bras-de-fer entre les autorités et les militants du FNDC? Attendons de voir!

La rédaction

 

A lire  VIE DE FEMME : elles lavent le linge sale pour survivre