KINDIA: la mairie s’oppose à la marche projetée du FNDC

Si à Conakry, les responsables des mairies concernées et le gouverneur de la capitale ont donné leur aval pour la marche du Front national pour la défense de la constitution de ce lundi 4 novembre, ce n’est pas à Kindia. Dans la capitale des agrumes, située à 135 km de Conakry, à la lettre d’information de la coordination régionale, le maire, Mamadouba Bangoura a répondu que “la marche est “interdite sur toute l’étendue du territoire communal“. Invoquant une entente scellée entre les autorités communales et la représentation locale du FNDC, le maire justifie également sa décision par la nécessité d’épargner aux élèves les perturbations et l’échec massif de l’année dernière. De même, comme on peut le voir ci-dessous avec son courrier-réponse, l’édile de Kindia dit également prendre en compte le fait que de “nombreuses familles cherchent quotidiennement de quoi vivre

Ci-dessous la lettre d’information du FNDC et le courrier-réponse du maire de Kindia

La rédaction

A lire  ECONOMIE : Alpha Condé inaugure le bureau du NIFP