“La manifestation du lundi autorisée” (Source FNDC)

En attendant une note écrite, les responsables du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) disent avoir reçu les autorisations nécessaire pour conduire la marche projetée du lundi 4 novembre 2019. Pour cette fois, l’itinéraire dans son intégralité a été également avalisé par le gouverneur de la ville de Conakry et les maires des communes concernées. 

Nous venons de la réunion au gouvernorat, et je vous confirme que la marche a été autorisée“, confie Abdoulaye Diallo, responsable du FNDC et chef de la délégation du Front s’étant rendu au gouvernorat. De fait, selon lui, comme d’habitude, “quand nous avons adressé les courriers aux différents, ils  les ont répercutés auprès du gouverneur de la ville de Conakry. Ce dernier nous a donc appelés ce vendredi pour une réunion. Quand nous nous sommes, il y avait là tous les maires concernés à l’exception de celle de Kaloum qui était représentée“.

A en croire Abdoulaye Diallo, les autorités ont “apprécié” la marche du jeudi 24 octobre 2019 par rapport au fait qu’elle n’avait généré ou débouché sur aucune violence. “Ils ont salué notre bonne foi et par conséquent ont estimé qu’il n’était pas nécessaire de nous empêcher d’organiser notre marche du lundi, y compris sur l’itinéraire que nous avons choisi qui est du rond-point de la Tannerie à l’esplanade du palais du peuple, sur l’autoroute Fidel Castro“, précise Abdoulaye Diallo au micro de notre rédaction.

La manif, en tant que telle, est donc autorisée. Néanmoins, selon notre interlocuteur; “nous allons nous mettre avec les services de sécurité pour réfléchir à comment juguler les quelques dysfonctionnements qu’ils les autorités avoir relevés la dernière fois“.

A lire  BUDGET: un incendie se déclare au 3ème étage

La rédaction