URGENT: la manifestation de lundi transformée en marche funèbre

Le gouvernement ne voulait pas de marche funèbre autour de l’enterrement des victimes des manifestations des 14, 15 et 16 octobre 2019. Mais le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) y tient mordicus. Au point que selon nos informations, il a été décidé de transformer la manifestation initialement prévue pour le lundi 4 novembre, en une marche funèbre. Informations corroborées par le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Fodé Oussou Fofana.

Dans son communiqué relayé hier via la télévision nationale, le procureur près le tribunal de première instance de Dixinn s’est particulièrement adressé aux familles des victimes. Une manière de sous-entendre que ce sont les familles qui devraient venir chercher les corps transférés depuis à l’hôpital sino-guinéen de Kipé. Surtout une manière subtile de dire que ce n’était pas à une entité quelconque – le FNDC – de venir les chercher pour en profiter et organiser une marche funèbre dans la foulée. Mais il n’est pas sûr ces petites nuances suffisent à empêcher la fameuse marche funèbre.

En tout cas, au niveau du FNDC, une concertation ayant eu lieu ce matin a sérieusement examiné l’éventualité de la transformation de la manifestation initialement prévue ce lundi 4 novembre en une marche funèbre. Un communiqué devrait plus amplement confirmer cette décision dans les prochaines heures. Mais en attendant, au siège de l’UFDG, Fodé Oussou Fofana, le vice-président a déjà confirmé cette tendance. A l’en croire, la manifestation en tant que telle, serait alors reportée au jeudi 7 novembre 2019.

La rédaction 

A lire  MOHAMED BANGOURA/FODE BALDE : le procès se poursuit le 9 septembre