URGENT: les corps commencent à arriver à Kipé

Nous le disions plus tôt. Les corps des victimes des violences politiques de la mi-octobre dernier devant être inhumés n’étaient pas encore arrivés à la morgue de l’hôpital sino-guinéen de Kipé où les familles doivent les récupérer ce matin. Mais les choses viennent d’évoluer. Et lesdits corps commencent arriver à bord des ambulances, comme le montrent les images ci-dessous. Six des onze corps sont notamment arrivés sous les yeux de notre reporter. 

Par ailleurs, la situation reste tendue dans l’enceinte de l’hôpital sino-guinéen. Au bord de la colère, les parents des victimes en veulent particulièrement aux forces de l’ordre auxquelles ils imputent la responsabilité de la mort des leurs. Les parents exigent par ailleurs que les médias, jusqu’ici mis à l’écart puissent prendre part à la réception effective des corps. En désespoir de cause, les forces de sécurité se sont pliées à cette exigence.
Balla Yombouno
A lire  COVID-19: deux nouveaux cas en Guinée