L’ambassadeur des Etats-Unis exige les enquêtes sur les meurtres et la libération des détenus

Les Etats-unis pour dans l’anticipation. Prenant en compte la volatilité du moment, l’ambassadeur des Etats-Unis, en prélude à la marche du FNDC de ce jeudi 7 novembre, dans un communiqué dont nous détenons copie, dit exhorter les parties à éviter la violence. Aux forces de sécurité, le diplomate du pays de l’Oncle Sam demande la tenue et aux manifestants, d’éviter la provocation. Par ailleurs, Simon Henshaw, l’ambassadeur américain demande une enquête rapide sur les événements du lundi 4 novembre, la conclusion de celles relatives aux pertes en vie humaines enregistrées à la mi-octobre et la libération des détenus mis aux arrêts avant et pendant ces mêmes manifestations. 

Ci-dessous le communiqué de l’ambassadeur américain

L’Ambassadeur Henshaw Exhorte à la Paix

En ma qualité d’Ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, j’exhorte toutes les parties à éviter toute forme de violence au cours de la marche prévue demain jeudi.

Les forces de sécurité doivent faire preuve de retenue et les marcheurs doivent éviter tout acte de provocation. Les cas de morts enregistrés le 4 novembre étaient tragiques. Nous accueillons bien la promesse du gouvernement à mener des enquêtes sur les cas de morts ; ces enquêtes doivent être diligentées rapidement afin que tous ceux qui y sont impliqués en soient tenus responsables. Il est en outre important que les enquêtes sur les cas de morts enregistrés lors des manifestations du 14 octobre soient aussi conclues.

En définitive, afin de créer les conditions nécessaires au dialogue, les responsables de l’opposition arrêtés, avant et au cours des manifestations du 14 octobre, doivent être libérés.

La rédaction

A lire  NOUVELLE CONSTITUTION : Hadja Rabiatou Sérah ne s’est pas encore prononcée