Bah Oury dans la marche du FNDC

Il avait essuyé une agression le  2 novembre dernier à Dakar, en prenant part à la marche du FNDC de ce côté. Mais Bah Oury n’entend  pas se décourager pour autant. Estimant que ses objectifs croisent de plus en plus ceux du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), il met de côté les clivages et les conflits pour se joindre à la bataille anti-troisième mandat. Ainsi, nous apprend-on, il prend part à la manifestation de ce jeudi à Conakry.

Et du côté de l’UFDG, des consignes auraient été données pour que le leader de l’UDD ne fasse l’objet d’aucune attaque de la part des militants.

A lire  Manif anti-troisième mandat: le FNDC dresse un bilan de 10 blessés dont un par balle